Le remplacement de Gérard Collomb est une "affaire de quelques jours", selon Benjamin Griveaux

, modifié à
  • A
  • A
Le nom du remplaçant de Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur devrait être connu dans les prochains jours (photo d'archives).
Le nom du remplaçant de Gérard Collomb au ministère de l'Intérieur devrait être connu dans les prochains jours (photo d'archives). © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Le porte-parole du gouvernement estime par ailleurs que l'intérim assuré par Edouard Philippe est "parfaitement tenable". 

La nomination d'un nouveau ministre de l'Intérieur pour remplacer Gérard Collomb est "une affaire de quelques jours", a assuré mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

L'intérim de Philippe, "parfaitement tenable". "Comme le prévoit la Constitution, le Premier ministre formulera des propositions" au chef de l'État, "ce qui est une affaire de quelques jours", a déclaré Benjamin Griveaux, pour qui d'ici là l'intérim assuré par Edouard Philippe est "parfaitement tenable".

 

Quelle ampleur pour le remaniement ? "Inutile d'effrayer nos concitoyens", a-t-il précisé, interrogé sur la sécurité des Français. Le porte-parole a refusé d'indiquer si ce remaniement allait être plus large qu'un simple remplacement poste par poste. "Chacun aurait préféré que les choses se passent différemment", a reconnu Benjamin Griveaux, en précisant que la vie politique n'était "pas un long fleuve tranquille".

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP