Journées du patrimoine et gilets jaunes… comment se prépare l’exécutif ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le dispositif de sécurité sera particulièrement renforcé ce week-end lors des journées du patrimoine, en particulier à l’Elysée et à Matignon. Car les "gilets jaunes" ont prévu de défiler à Paris pour leur 45ème week-end de mobilisation.
ON DÉCRYPTE

C’est la hantise de l’exécutif. Que les Journées du patrimoine, qui auront lieu ce week-end, accouchent de photos ou des vidéos de "gilets jaunes" paradant dans les jardins d’un ministère ou pire de l’Elysée. Le 45ème week-end de mobilisation coïncide en effet avec l’événement culturel, très prisé des Français. Et au plus haut sommet de l’Etat, on a peur que la fête soit gâchée, d'autant que les gilets jaunes ont décidé de faire de Paris le centre de la mobilisation. 

Face à cette crainte, étayée par les appels à manifester repérés par le renseignement, plusieurs institutions comme le ministère de l’Education ont annoncé qu’elles seraient finalement fermées au public. La préfecture de police de Paris a demandé à l’Elysée et à Matignon d’annuler leur ouverture.  "Pas question", a répondu le président de la République. Même réaction de la part du Premier ministre.

"On ne peut pas laisser quelques personnes gâcher cette fête"

Pour l’heure, les deux hommes n’ont pas prévu de s’afficher en public samedi, mais leur entourage affirme qu’ils ne comptent pas priver les Français de ces visites. "On ne peut pas laisser quelques personnes gâcher cette fête du patrimoine", soupire ainsi un proche d’Edouard Philippe.  

Le ministère de l’intérieur promet un "haut dispositif de sécurité" dans tout Paris. L’enjeu est de taille pour l’exécutif, pour qui il est impensable de laisser croire que les "gilets jaunes" ont repris suffisamment de pouvoir pour déstabiliser un événement culturel aussi majeur que les Journées du Patrimoine.

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par R.D