JO 2018 : la France à 20 médailles, c’est encore possible

  • A
  • A
montage jo
Le couple Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron, Jean-Frédéric Chapuis (à d.) et Martin Fourcade, toujours lui, sont les plus solides espoirs de médaille do'r pour la France pour les derniers jours des JO de Pyeongchang. © AFP
Partagez sur :
A l’issue de la première semaine de compétition, la France est à mi-chemin de son objectif affiché d’une vingtaine de médailles. Un cap qui sera difficile à atteindre, mais pas impossible.
JO 2018

L’heure est à un premier bilan pour la délégation française présente aux Jeux olympiques de Pyeongchang. A l’issue de la première semaine de compétition (un peu plus même, neuf jours), l’équipe de France olympique a remporté dix médailles, dont quatre en or, deux en argent et quatre en bronze. Soit à mi-chemin de l’objectif affiché d’une vingtaine de breloques. Un but qui sera difficile à atteindre, mais pas impossible. Les Bleus qui entreront en lice à partir de lundi auront donc une certaine pression.

Quatre médailles d’or, record déjà égalé. C’est le point positif de cette première moitié de JO. La France compte déjà quatre titres au compteur, soit autant qu’à Sotchi en 2014 et qu’à Grenoble en 1968. Il s’agit tout simplement du record de la délégation française en la matière. Il n’est donc pas interdit de croire que la France, certes bien aidée par l’augmentation du nombre d’épreuves, battra son record de titres en Corée du Sud.

  • Ils peuvent viser l’or

Plusieurs athlètes français figurent en effet parmi les favoris de leur discipline. C’est le cas en premier lieu de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, recordmen du monde de danse sur glace, invaincus en 2018. C’est le cas aussi de Jean-Frédéric Chapuis, champion olympique en titre de skicross et favori à sa propre succession, après une montée en puissance impressionnante avant les Jeux.

N’oublions pas aussi Marie Martinod, vice-championne olympique et vice-championne du monde en titre en ski halfpipe, qui reste, à 33 ans, une sérieuse prétendante à l’or olympique. Enfin, Martin Fourcade pourrait aussi glaner un autre titre, lui qui en compte déjà deux (poursuite et mass start). L’athlète français le plus titré aux Jeux d’hiver visera la gagne en relais mixte et surtout en relais messieurs, avec ses camarades biathlètes.

  • Ils peuvent décrocher une médaille

On aurait aimé classer l’équipe de France de ski alpin, championne du monde en titre, parmi les favoris de l’épreuve par équipes, mais la méforme des filles n’incitent pas à l’optimisme. Les Français restent toutefois de sérieux candidats au podium. En ski alpin toujours, Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet, accompagnés du jeune Clément Noël, tenteront aussi de monter sur la boîte en slalom.

Du côté du skicross, Terence Tchiknavorian et François Place, respectivement cinquième et sixième au classement de la Coupe du monde, tenteront d’épauler leur leader Jean-Frédéric Chapuis. Et Ophélie David, 41 ans, rêve tout haut de médailles chez les filles. Dans une discipline par essence aléatoire, où les rebondissements sont nombreux, rien n’est impossible. Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel peuvent d'ailleurs aussi rêver.

Après des débuts timides, Alexis Contin sera candidat à une médaille sur la mass start, après être monté sur le podium lors des trois derniers championnats du monde (bronze en 20154 et 2016, argent en 21017). Ce serait la première breloque française de l’histoire en patinage de vitesse. Enfin, les hommes du combiné nordique peuvent créer la surprise en relais. C’est avant tout pour cette épreuve que Jason Lamy-Chappuis, champion olympique à Vancouver, est revenu aux affaires.

 

Les épreuves à suivre (avec les Français engagés) : 

Mardi 20 février
02h00 : Patinage artistique: danse sur glace, programme libre (Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron)
02h30 : Ski acrobatique: halfpipe dames (Marie Martinod, Anaïs Caradeux)
12h15 : Biathlon: relais mixte (2 x 6 km + 2 x 7,5 km)

Mercredi 21 février
05h15 : Ski acrobatique: skicross messieurs (Jean-Frédéric Chapuis, Terence Tchiknavorian et François Place)

Jeudi 22 février
02h15 : Ski alpin: slalom messieurs, 1re manche (Alexis Pinturault, Victor Muffat-Jeandet, Clément Noël)
05h45 : Ski alpin: slalom messieurs, 2nde manche
11h20 : Combiné nordique: ski de fond, relais 4 x 5 km style classique messieurs

Vendredi 23 février
05h15 : Ski acrobatique: skicross dames (Ophélie David, Alizée Baron, Marielle Berger-Sabbatel)
12h15 : Biathlon: relais messieurs (4 x 7,5 km)

Samedi 24 février
03h00 : Ski alpin: épreuve par équipes
12h00 : Patinage de vitesse: mass-start dames et messieurs (Alexis Contin)