Jean-Luc Mélenchon visé par une demande de levée d'immunité parlementaire

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Luc Mélenchon est visé par une plainte pour diffamation.
Jean-Luc Mélenchon est visé par une plainte pour diffamation. © AFP
Partagez sur :
Le député de la France Insoumise ne s'est pas rendu à plusieurs reprises à des convocations d'un juge d'instruction dans une affaire de diffamation. 

Jean-Luc Mélenchon s'est depuis longtemps opposé à l'immunité parlementaire. En 2017, poursuivi pour diffamation par la Société générale, le député de la France insoumise indiquait qu'il n'invoquerait pas cette immunité et qu'il irait chez le juge "comme n'importe quel citoyen le fait en pareil cas sauf madame Le Pen".

"Criminel repenti". Selon les informations du Le Point, confirmées par Europe 1, Jean-Luc Mélenchon pourrait bien perdre son immunité. En octobre 2012, le député européen s'en prend au journaliste du Monde Paulo Paranagua, le qualifiant sur son blog de "criminel repenti qui tirait sur des agents de police et des gardiens de banque". En cause : des articles critiques du journaliste envers le régime vénézuélien. Jean-Luc Mélenchon est alors visé par une plainte pour diffamation.

Plusieurs convocations restées sans suite. Convoqué à plusieurs reprises par un juge d'instruction depuis huit mois, le député la France insoumise n'a pas daigné s'y rendre. Lors des deux premières comparutions, par exemple, son avocate, Raquel Garrido, avait indiqué que Jean-Luc Mélenchon n'était pas disponible. Et selon les informations du Point, le député invoque désormais son immunité parlementaire.

Vincent Toledano, avocat du journaliste plaignant, a demandé au juge d'instruction une levée de l'immunité parlementaire de l'ancien candidat à la présidentielle.