Jean Lassalle se positionne pour la présidentielle 2022 : "Il y a une volonté de revanche"

  • A
  • A
Partagez sur :
Le député Jean Lassalle a exprimé sur Europe 1 sa volonté de se présenter à la prochaine élection présidentielle en 2022. Le candidat iconoclaste, sans parti derrière lui, avait recueilli 1,26% des voix en 2017. "Il y a une volonté de revanche", a-t-il assuré au micro d'Anne Roumanoff. 
INTERVIEW

Son style avait détonné lors de la présidentielle de 2017. Jean Lassalle n’avait recueilli que 1,26% au premier tour, mais le député des Pyrénées-Atlantiques y avait acquis une notoriété nationale. L’ancien candidat de centre-droit, sans aucun parti derrière lui, a exprimé sur Europe 1 de se représenter lors de la prochaine élection, en 2022.

"Oui, complètement. Il y a une volonté de revanche parce que jusqu’à maintenant j’ai eu de la chance de ne pas prendre deux claques dans la figure de suite. Tout le monde prend une claque, mais il faut faire en sorte de ne pas prendre la deuxième", a-t-il affirmé dans l’émission Ça fait du bien, en allusion à son score du premier tour qui l'avait placé en septième position sur onze candidats.

"J’aimerais éviter que nos jeunes ne partent pas dans des rivières de sang"

"1,26% c’est une claque exceptionnelle. Je voulais gagner, tout simplement. Le jeu en vaut la chandelle, vous avez vu l’état de notre pays ? Je le sens venir depuis 30 ans, je le dis à chaque fois que je peux le dire", a poursuivi Jean Lassalle. "Il faut d’abord rassembler notre grand pays. Il y a une espèce de génie français et ça ne vient que quand on s’entend bien entre nous, comme le conseil national de la Résistance", a demandé le député. 

"J’aimerais éviter que nos jeunes ne partent pas dans des rivières de sang, or on n’en est pas loin", s'est-il inquiété.