"J'ai demandé à la SNCF d'être prête à compter de mi-décembre", affirme Djebbari

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports 2:21
"J'ai demandé à la SNCF d'être prête à compter de mi-décembre", affirme Djebbari © Europe 1
Partagez sur :
Alors que les Français sont encore dans l'incertitude concernant les fêtes de fin d'année, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé aux Transports affirme avoir "demandé à la SNCF d'être prête à compter de mi-décembre", sur Europe 1. Le "go sanitaire" sera donné dans les délais, assure-t-il. 
INTERVIEW

A l'approche des fêtes de fin d'années, les Français sont dans l'incertitude. La situation sanitaire permettra-t-elle de retrouver ses proches ? Le gouvernement, qui planche sur un déconfinement progressif, n'a pas encore donné de réponse sur la période de Noël. En attendant, comment organiser ses déplacements ? Sur Europe 1, Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, confiait attendre le "go" du gouvernement pour débuter la préparation des trains pour le rush de Noël. "L'évolution de la situation sanitaire dira quels sont les déplacements possibles", explique Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, sur Europe 1. 

De la visibilité "dans les délais cités"

"J'ai demandé à la SNCF d'être prête à compter de mi-décembre", assure le ministre. "Et d'avoir à la fois, l'outil industriel qui est prêt, c'est-à-dire les trains prêts à rouler à compter de mi-décembre et jusqu'au 4 janvier, et d'avoir les réservations qui sont possibles". "Les Français vont attendre, parce qu'ils ont compris que la situation sanitaire est fragile et que la vraie possibilité dépendra de ce que dira le président dans ces futures allocutions", constate Jean-Baptiste Djebbari. "Pendant l'été, plus de la moitié des Français ont attendu les dix derniers jours pour réserver, donc je pense que les Français vont attendre que le 'go sanitaire'" soit donné."

 

Le ministre délégué aux Transports rappellent cependant que les billets sont remboursables et échangeables jusqu'au dernier jour avant de prendre le train. Ainsi, il est déjà possible de réserver son trajet sans frais financier en cas d'annulation. "Je ne peux pas vous garantir que les déplacements seront possibles pour des motifs de loisir, mais oui vous pouvez réserver et annuler sans frais", souligne le ministre des Transports qui assure que de la visibilité sera donnée dans "les délais cités". 

Europe 1
Par Mathilde Durand