Interrogé par un auditeur d'Europe 1, Franck Riester prend la défense du pass culture

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité d'Europe 1, le ministre de la Culture est revenu sur le forfait culturel de 500 euros, à destination des jeunes, que va tester le gouvernement à partir de février.
INTERVIEW

Démocratiser la culture, un chantier d'envergure. Invité d'Europe 1, le ministre de la Culture Franck Riester a été interpellé en direct sur le sujet par un auditeur. "Qu'est-ce que vous comptez mettre en place pour que les gens qui habitent dans les quartiers puissent aller dans les musées ?", lui a ainsi demandé Faycal, agent du patrimoine, en charge notamment du musée de la Houille blanche dans l'Isère.

Gratuité pour les jeunes. "L'Etat accompagne les publics pour qu'ils puissent rentrer plus facilement dans les musées", lui a assuré Franck Riester, rappellent une série de mesures déjà en vigueur. "Les grands musées nationaux sont gratuits pour les moins de 26 ans et il y a des dispositifs d'accompagnement pour les personnes aux moyens limités, notamment les chômeurs".

 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

La pass culture bientôt expérimenté. Surtout, le locataire de la rue de Valois a pris la défense du pass culture, l'une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. "Un des grands objectifs que nous avons est de donner la possibilité aux plus jeunes de commencer leur vie de jeunes citoyens avec un forfait de 500 euros pour avoir accès à la culture, c'est l'objectif du pass", explique-t-il. Un dispositif qui devrait prendre la forme d'une application mobile.

"On va commencer à l'expérimenter dans cinq départements à parti du 1er février", indique Franck Riester. "Elle permettra à terme à chaque jeune, et peut être demain à chaque Français, d'avoir une application qui leur permette de se repérer dans l'offre de pratique culturelle du pays."

Europe 1
Par Romain David