Gérard Collomb condamne les propos "anti flic" de Yann Moix

, modifié à
  • A
  • A
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tweeté son soutien aux forces de l'ordre après les propos "anti flic" tenus par Yann Moix.
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tweeté son soutien aux forces de l'ordre après les propos "anti flic" tenus par Yann Moix. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Le ministre de l'Intérieur a "réaffirmé" son soutien aux forces de l'ordre après les propos "anti flic" "intolérables" de Yann Moix sur le plateau des "Terriens du samedi".

"Grossier sur la forme, indécent sur le fond : M. Moix a, à nouveau, tenu des propos intolérables à l'encontre de nos policiers". La réponse de Gérard Collomb ne s'est pas faite attendre après les propos "anti flic" de Yann Moix à l'encontre de deux policiers dans l'émission Les terriens du samedi.

C'est via Twitter que le ministre de l'Intérieur a réagi : "Je les condamne [les propos de Yann Moix, ndlr] sans réserve et réaffirme mon soutien à nos forces de l'ordre dont je veux rappeler l'action exemplaire, partout sur le territoire", écrit le ministre. 

"Vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux". "Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez bien que la faiblesse attise la haine : dire que vous chiez dans votre froc, alors que vous faites un métier qui devrait prendre cette peur en compte", avait lancé Yann Moix à deux fonctionnaires présent sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson, qui étaient venus témoigner en marge de la promotion du livre "La peur a changé de camp" du journaliste Frédéric Ploquin.

Yann Moix a également accusé les policiers de se "victimiser à longueur d'émission de télévision" alors que leurs "cible préférées sont les pauvres et les milieux défavorisés". "Je suis moi-même spectateur du harcèlement que vous pratiquez sur des gens inoffensifs (...) parce que, effectivement, la peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux", avait ajouté l'écrivain. Le soutien de Gérard Collomb aux forces de l'ordre intervient alors que syndicat Alternative police CFDT a annoncé avoir saisi le CSA pour les propos tenus par le chroniqueur.