Européennes : LREM reste en tête des intentions de vote devant le RN

  • A
  • A
élection bureau de vote urne scrutin 1280
Les listes LREM/Modem et RN continuent de caracoler en tête des intentions de vote. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
La liste LREM/Modem progresse d'un point, enregistrant 23,5% des intentions de vote, selon un sondage Harris Interactive et Agence Epoka publié dimanche.

La liste de La République en Marche alliée au MoDem (23,5%) devance de deux points et demi celle du Rassemblement national (21%) dans les intentions de vote aux élections européennes, selon un sondage Harris Interactive et Agence Epoka diffusé dimanche*.

Un duo de tête, loin devant les autres listes. À un peu plus d'un mois du scrutin du 26 mai, le rapport de force est globalement stable par rapport à une précédente vague d'enquête du même institut publiée le 14 avril. LREM/Modem progresse d'un point alors que la liste LR gagne 0,5%, dans cette enquête pour LCI, RTL et Le Figaro incluant une liste des "gilets jaunes", toujours hypothétique, qui recueillerait elle 2% (-0,5).

Le duo de tête se détache toujours largement des autres formations. Les Républicains obtiennent 13,5% (-0,5), devant La France insoumise (9%/stable), les écologistes d'EELV (8,5, +1), Place Publique/PS (6,5%/stable), Debout la France (4%, stable) et Générations (3%/-1).

Pas de liste "gilets jaunes". Suivent la liste du PCF de Ian Brossat (2,5%), Lutte ouvrière, l'UDI de Jean-Christophe Lagarde et l'UPR de François Asselineau, toutes à 1,5%. La liste Les Patriotes enregistre 0,5% d'intention de vote. L'absence d'une liste "gilets jaunes" profiterait au RN qui passerait à 21,5% mais aussi à LREM/MoDem (24%).  Pour obtenir des élus, une liste doit recueillir au moins 5% des votes.

Le pouvoir d'achat arrive en tête des thèmes considérés comme importants (42%, +1), devant l'immigration (39%, -3), les impôts (37%, -1) et l'environnement (35%, -2).

*Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 avril auprès de 1.056 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.