Européennes : l'écart se resserre entre LREM et le RN, selon notre sondage

, modifié à
  • A
  • A
La liste menée par Nathalie Loiseau perd deux points tandis que celle conduite par Jordan Bardella en gagne un.
La liste menée par Nathalie Loiseau perd deux points tandis que celle conduite par Jordan Bardella en gagne un. © AFP
Partagez sur :
L'écart entre les deux listes de tête n'est plus que de deux points, contre quatre au mois d'avril, d'après un sondage BVA Orange pour Europe 1 et "La Tribune".
EXCLUSIF

L'écart se réduit, à trois semaines des élections européennes. Selon un sondage* BVA Orange pour Europe 1 et La Tribune, publié jeudi, les listes La République en Marche (LREM) et Rassemblement national (RN), favorites du scrutin, ne sont plus séparées que par deux petits points. Si le vote devait avoir lieu dimanche, la première, menée par Nathalie Loiseau, recueillerait 22% des voix, contre 21% pour le RN de Jordan Bardella.

"Près d'un Français sur deux porterait aujourd'hui son vote" vers l'une de ces deux listes, souligne pour Europe 1 Erwan Lestrohan, directeur d'études au département d'opinion à l'Institut BVA. Ce resserrement s'explique par une légère hausse de la liste RN (+1 point20% en avril) et une baisse de celle de la majorité présidentielle (-2 points, 24% en avril). Cette dynamique s'accompagne d'un faible sursaut de l'attention des citoyens français à l'égard le scrutin : 59% des sondés disent y porter de l’intérêt, contre 56 en avril. 

La liste LR reste stable 

À droite, les intentions de vote n'ont quasiment pas évolué depuis le mois d'avril. La liste Les Républicains de François-Xavier Bellamy perd 0,5 point, à 13%. Celle de Debout la France, menée par Nicolas Dupont-Aignan, progresse légèrement (4,5%, +0,5 point). "On a pu mesurer, au cours des dernières semaines, une petite dynamique autour de la liste des Républicains, notamment au moment de l'entrée en campagne de François-Xavier Bellamy. Ce qu'on voit aujourd'hui, c'est que cette dynamique est assez contenue", analyse Erwan Lestrohan. 

À gauche, Manon Aubry et La France Insoumise gagnent un point et arrivent en quatrième position des intentions de vote, avec 9%. Petite hausse, aussi, pour la liste Europe-Écologie-les Verts, conduite par Yannick Jadot, à 7,5% d'intentions de vote (+0,5 point). Raphaël Glucksmann, conduisant la liste de Place Publique, du Parti socialiste et de Nouvelle Donne, reste stable à 5,5%. 

*Sondage réalisé par l'institut BVA auprès d'un échantillon interrogé par Internet, du 30 avril au 2 mai 2019. Échantillon de 1.397 inscrits sur les listes électorales, identifiés au sein d'un échantillon de 1503 Français représentatif de la population nationale âgée de 18 ans et plus.