Eric Dupond-Moretti nommé garde des Sceaux, ministre de la Justice

, modifié à
  • A
  • A
Eric Dupond-Moretti a été nommé ministre de la Justice à la surprise générale.
Eric Dupond-Moretti a été nommé ministre de la Justice à la surprise générale. © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :
Le médiatique avocat Eric Dupond-Moretti a été nommé ministre de la Justice dans le nouveau gouvernement de Jean Castex, lundi soir.

C'est la grosse surprise du nouveau gouvernement de Jean Castex. Le médiatique avocat Eric Dupond-Moretti, redouté des cours d'assises, a été nommé lundi soir garde des Sceaux, ministre de la Justice, a annoncé le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler lundi. Il succède à Nicole Belloubet.

Choc chez les magistrats

"Des méthodes de barbouzes!": fin juin, l'avocat s'emportait, avec sa verve habituelle contre le parquet national financier (PNF) qui a épluché ses factures téléphoniques détaillées ("fadettes"), comme celles de plusieurs autres avocats, pour tenter d'identifier une "taupe" dans l'affaire dites des "écoutes".

Et si vous étiez garde des Sceaux, que feriez-vous ?, était-il alors interrogé sur LCI. "D'abord il faut qu'on sépare le siège du parquet. Pour moi, c'est impératif. Je fais le ménage la dedans de façon très très très claire", répondait le ténor de 59 ans. Et de poursuivre: "Je fais un système de responsabilité des juges, parce que les juges ne sont pas responsables de ce qu'ils font aujourd'hui. Ce sont les seuls dans notre société à ne pas être responsables". Il proposait de "réunir des juges et faire une réforme non pas contre eux mais avec eux, avec des grands juges qui font l'unanimité".

Si la nomination d'Eric Dupond-Moretti a été bien accueillie par les avocats, elle a fait l'effet d'un choc chez les magistrats. "Nommer une personnalité aussi clivante et qui méprise à ce point les magistrats, c'est une déclaration de guerre à la magistrature", a déclaré à l'AFP Céline Parisot, présidente de l'USM, syndicat majoritaire chez les magistrats.