Quand Emmanuel Macron fait Edouard Philippe Chevalier de la légion d'honneur

, modifié à
  • A
  • A
Depuis 2008, tout Premier ministre occupant son poste plus de deux ans reçoit la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur. 1:15
Depuis 2008, tout Premier ministre occupant son poste plus de deux ans reçoit la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur. © Joël Saget, AFP
Partagez sur :
Quelques mois après son départ du gouvernement, Edouard Philippe était de retour à l'Elysée pour se voir remettre la croix de Grand officier de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron. Un moment symbolique et qui remet en lumière la relation existante entre le chef de l'Etat et l'ancien locataire de Matignon.

Devant quelques convives, Edouard Philippe a fait son retour à l'Elysée. Ce mardi, l'ancien Premier ministre a été fait Grand officier de la Légion d'honneur par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, après trois ans de travail à Matignon. Un rituel décidé par Nicolas Sarkozy en 2008 et adopté depuis pour chaque Premier ministre ayant dirigé, pendant au moins deux ans, le gouvernement. 

"Votre barbe est devenue le visage de la crise", a souligné Emmanuel Macron. Une barbe que les Français ont vu blanchir au cours des mois et qui caractérise l'ancien locataire de Matignon. Pour l'occasion, le président de la République a retracé leur histoire durant leurs trois années côte à côte. "On ne se connaissait pas avant 2017 mais on s'est bien trouvé", se remémore Emmanuel Macron. 

"Vous avez encore beaucoup à apporter à la République"

Le chef de l'Etat a profité de la cérémonie pour dresser un portrait plus intime d'Edouard Philippe, expliquant que son ancien Premier ministre avait un gout prononcé pour la bière Corona et les fraises Tagada. Les deux hommes continuent de garder une relation très cordiale, presque amicale. "La lune de miel est de retour", s'amuse un des invités.

Et pour cause, Emmanuel Macron a dressé un portrait élogieux de l'actuel maire du Havre lors de sa décoration. "Vous avez encore beaucoup à apporter à la République", s'est-il exprimé. Pour les proches d'Edouard Philippe, ces déclarations à peine dissimulées laissent planer un avenir assuré en politique pour celui qui a occupé les bureaux de Matignon pendant les trois premières années du quinquennat. 

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Yanis Darras