Élections européennes : le RN largement en tête des intentions de vote devant LREM

  • A
  • A
Le Rassemblement national progresse dans les intentions de vote des Français pour les élections européennes.
Le Rassemblement national progresse dans les intentions de vote des Français pour les élections européennes. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
La liste du Rassemblement national pour les élections européennes est créditée de 24% d'intentions de vote, selon un sondage diffusé jeudi, devant La République en Marche et Les Républicains. 

Le Rassemblement national (ex-FN), crédité de 24% d'intentions de vote, arriverait largement en tête des élections européennes devant La République en Marche (18%) si le scrutin avait lieu dimanche, selon un sondage Ifop* diffusé jeudi.

Le RN progresse de deux points depuis octobre. La liste RN progresse ainsi de deux points en un mois et de quatre par rapport au mois d'octobre. Celle de LREM alliée au MoDem recule pour sa part d'un point sur un mois et de deux depuis octobre.

LR et LFI également en recul. Le duo de tête devance nettement la liste des Républicains (LR) qui recule à 11% (-2 en un mois) et celle de La France Insoumise (9%, -1), selon cette enquête pour le quotidien L'Opinion. La liste Debout la France (8%, +2) et celle d'Europe Ecologie Les Verts (8%, +1) font jeu égal, tandis que celle du Parti socialiste dévisse à 4,5% (-1,5). Elle est désormais talonnée par celle de Générations (3,5%, +1), devant les centristes de l'UDI (3%, -1).

Le PCF et la liste de Jean Lassalle à égalité. Le sondage, réalisé avant les annonces sociales d'Emmanuel Macron lundi , ne proposait pas une éventuelle liste "gilets jaunes" pour le scrutin. Viennent ensuite la liste du Parti communiste (2,5%, +0,5), une liste Résistons conduite par Jean Lassalle (2,5%, +0,5), devant celles des Patriotes de Florian Philippot, stable à 1%, et de l'UPR (0,5%, -0,5). Le scrutin européen doit avoir lieu dans plus de cinq mois, fin mai 2019.

*Sondage réalisé en ligne du 7 au 10 décembre auprès de 938 personnes de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.