Confinement allégé : les annonces de Jean Castex et Alain Griset sur les commerces

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le Premier ministre Jean Castex et Alain Griset, le ministre délégué aux PME se sont exprimés jeudi lors d'une conférence de presse sur la stratégie du gouvernement face au coronavirus. Ils ont détaillé les règles que les commerces, autorisés à rouvrir le 28 novembre, devront respecter. 

La deuxième vague de Covid-19 n'est pas encore terminée mais les commerces non essentiels pourront rouvrir le 28 novembre. Ils devront toutefois respecter un protocole sanitaire strict, détaillé jeudi par le Premier ministre Jean Castex et Alain Griset, ministre des PME. 

Ouverture autorisée jusqu'à 21 heures 

Tous les commerces pourront étendre leurs horaires d'ouverture jusqu'à 21 heures pour éviter les flux trop importants. Ils seront tenus de respecter une jauge de 8m² par client (sans prendre en compte les salariés) pour éviter les contaminations. "Lorsqu'un couple ou un parent avec son enfant entrent dans un commerce, ils compteront comme une seule personne", a ajouté Alain Griset. 

"Les dérogations d'ouverture de commerces le dimanche seront également facilitées", a-t-il ensuite déclaré. 

À partir de samedi, les commerces culturels pourront également rouvrir, a précisé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Par ailleurs, "les mesures de fermeture, dans certains rayons dans les grandes surfaces, seront levées également à cette date", a ajouté le Premier ministre. 

Les commerces de plus de 400 m² devront "prévoir un système de comptage à l’entrée du magasin", a détaillé Alain Griset. Ces commerces seront également obligés d'indiquer un sens unique de circulation et de mettre à disposition du gel hydroalcoolique. La capacité d'accueil maximale devra aussi être précisée aux clients dès leur entrée dans le magasin. En outre, le ministre a vivement préconisé d'aérer les lieux. 

Fermeture des bars et restaurants jusqu'au 20 janvier

Décrits par Jean Castex comme des "lieux de contamination virale élevée", les bars et restaurants devront rester fermés jusqu'au 20 janvier. 

Après cette date, un retour à la normale, avec réouverture des restaurants, est envisagé mais à la condition expresse que "la période des fêtes de fin d'année ne (se soit) pas traduite par un rebond de l'épidémie", a prévenu le Premier ministre. 

Concernant les commerces qui restent fermés administrativement, Alain Griset a annoncé que chaque entreprise "pourra recevoir chaque mois soit 10.000 euros, soit une compensation représentant 20% du chiffre d’affaires" réalisé sur la même période l'année précédente. 

Europe 1
Par Tiffany Fillon