Olivier Véran a annoncé le retour du masque en intérieur. 3:00
  • Copié
avec AFP , modifié à
A compter de vendredi, "un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur" dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé, a annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran. Les préfets pourront également le rendre obligatoire dans les événements en extérieur.

À compter de vendredi, "un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur" dans les lieux recevant du public, y compris les lieux où le pass sanitaire est réclamé, a annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran en conférence de presse. "Les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël", qui seront soumis au pass sanitaire, "ou des brocantes", a-t-il précisé.

Le rappel vaccinal bientôt obligatoire pour le pass sanitaire

À partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans et du 15 janvier pour les 18-64 ans, la dose de rappel du vaccin sera obligatoire pour que le pass sanitaire reste valide. Cela ne veut pas dire que l'injection devra forcément avoir été faite avant ces dates, qui correspondent simplement à l'entrée en vigueur du mécanisme : cela signifie qu'à compter de ces dates, le pass de ces personnes sera désactivé si elles n'ont pas eu une dose de rappel au maximum 7 mois après la dernière injection.

Par ailleurs, la durée de validité des tests négatifs ouvrant droit au pass sanitaire va être réduite et passer de 72 à 24 heures. Là encore, il s'agit d'une contrainte supplémentaire pour les non-vaccinés. Au-delà du vaccin, les autorités insistent sur l'importance des gestes barrières pour endiguer cette vague qualifiée de fulgurante : masques, aération, lavage des mains, etc.