Coronavirus : "un certain nombre de travaux" accomplis sur le Charles de Gaulle cet été

, modifié à
  • A
  • A
Florence Parly était l'invitée d'Europe 1. 1:16
Florence Parly était l'invitée d'Europe 1. © Europe 1
Partagez sur :
Invitée du Grand Rendez-Vous sur Europe 1, la ministre des Armées Florence Parly a annoncé qu'un "certain nombre de travaux" ont été réalisés sur le Charles de Gaulle pendant l'immobilisation du bâtiment cet été, dans le but d'"améliorer la sécurité sanitaire à bord".
INTERVIEW

"Beaucoup de leçons" ont été tirées du fiasco de la gestion des contaminations massives qui ont eu lieu à bord du porte-avions Charles de Gaulle, en mars et avril, a assuré la ministre des Armées Florence Parly, invitée du Grand rendez-Vous, dimanche sur Europe 1. Elle a annoncé qu'un "certain nombre de travaux" avaient été réalisés sur le Charles de Gaulle pendant l'immobilisation du bâtiment cet été, dans le but d'"améliorer la sécurité sanitaire" à bord.

"Nous avons amélioré la sécurité à bord"

Les contaminations massives de marins à bord du Charles de Gaulle pendant le pic épidémique en mars/avril ont permis de tirer des leçons "sur le plan sanitaire et épidémiologique" avec une étude réalisée sur 1600 marins, désormais guéris, mais aussi "des enseignements pratiques sur la manière dont il faut se comporter sur un navire particulier, de génération ancienne, où les lieux de vie peuvent concentrer un nombre très important de personnel", a précisé Florence Parly.

"Dans le cadre de l'arrêt technique qui a eu lieu pendant l’été, nous avons profité de cette immobilisation pour accomplir un certain nombre de travaux. On ne peut pas changer fondamentalement la physionomie du bâtiment mais on peut améliorer la sécurité sanitaire à bord et c’est ce que nous avons fait", a affirmé la ministre. 

Le Charles de Gaulle repartira "début septembre", a aussi annoncé Florence Parly.

Europe 1
Par Séverine Mermilliod