Construction de six réacteurs nucléaires ? "Ça n’est pas EDF qui fixe la politique énergétique du pays", tacle Elisabeth Borne

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Au micro d’Europe 1, la ministre de la Transition écologique s’est mise en porte-à faux du PDG d’EDF qui a annoncé la construction de six réacteurs nucléaires dans les années à venir.
INTERVIEW

Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy a annoncé un projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires en France - des EPR - dans les années à venir. "Non, ça n’est pas EDF ni son PDG qui fixe la politique énergétique du pays", a tenu a démentir Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, interrogée lundi par Sonia Mabrouk, sur Europe 1, quant à cette annonce.

"Clairement, ça n’est pas tranché", poursuit la locataire de l'hôtel de Roquelaure. "L’enjeu est de proposer une électricité décarbonée, à prix abordable, pour tous les Français. Il y a différents scénarios, avec des nouveaux réacteurs. C’est un scénario parmi d’autres", indique-t-elle. "On a également à l’étude des scénarios 100% énergie renouvelable."

Pas de nouveau réacteur avant la mise en service de l'EPR de Flamanville

"La feuille de route, c’est la programmation pluriannuelle de l’énergie qui prévoit de ramener la part du nucléaire à 50% en 2035 et le développement des énergies renouvelables", rappelle Elisabeth Borne. "C’est ce que l’on fait, avec la fermeture l’an prochain de Fessenheim (la plus vieille centrale française, ndlr) et de nombreux projets d’énergies renouvelables." 

"Il n’y aura pas de décision prise sur de nouveaux réacteurs avant la mise en service de Flamanville", ajoute la ministre, alors que la construction de l’EPR de cette centrale de la Manche accuse déjà dix ans de retard.