Castaner recadré par le procureur de Paris : "Il faut respecter l'autorité judiciaire", déclare Sibeth Ndiaye

  • A
  • A
la porte-parole du gouvernement a appelé au respect du pouvoir et de l'autorité judiciaire tout en défendant Christophe castaner.
la porte-parole du gouvernement a appelé au respect du pouvoir et de l'autorité judiciaire tout en défendant Christophe castaner. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Dans le cadre de l'attaque au colis piégé à Lyon, la porte-parole du gouvernement a appelé au respect de l'autorité et du pouvoir judiciaires, après le recadrage de Christophe Castaner par le procureur de paris.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a déclaré mercredi qu'il fallait "respecter l'autorité et le pouvoir judiciaires" après que le procureur de la République Rémy Heitz a rappelé être le seul à pouvoir communiquer des éléments de l'enquête sur l'attaque au colis piégé à Lyon.

"Il faut absolument respecter aujourd'hui l'autorité et le pouvoir judiciaires dans leurs prérogatives", a déclaré Sibeth Ndiaye sur France Inter, interrogée sur le recadrage de Christophe Castaner par Rémy Heitz.

Christophe Castaner a voulu "rassurer les Français"

Elle a dans le même temps défendu le ministre de l'Intérieur en jugeant "normal" qu'il ait voulu "rassurer les Français" dans une "situation d'attentat, qui suscite de l'émotion".

Le ministre de l'Intérieur, qui avait déjà annoncé lundi l'arrestation du suspect, a affirmé mardi n'avoir "pas de doute" quant au fait que ce dernier était "le responsable" de cette attaque qui a fait 13 blessés vendredi à Lyon.
Le maire de Lyon et ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb était aussi visé par ce recadrage car il avait annoncé de son côté une nouvelle arrestation lundi.