Bordeaux : Nicolas Florian proposé comme successeur à Juppé, Calmels quitte la politique

, modifié à
  • A
  • A
Nicolas Florian devrait succéder à Alain Juppé, qui va rejoindre le Conseil constitutionnel.
Nicolas Florian devrait succéder à Alain Juppé, qui va rejoindre le Conseil constitutionnel. © GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :
Nicolas Florian, adjoint aux Finances d'Alain Juppé, devrait lui succéder à la tête de la mairie de Bordeaux. 

Nicolas Florian, adjoint aux Finances d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, a été désigné jeudi à "l'unanimité" par les élus de la majorité municipale pour être proposé comme successeur au maire sortant lors du prochain conseil municipal. Lors de la même réunion du groupe des élus de la majorité, Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé et un temps pressentie pour être sa dauphine, a annoncé aux élus son prochain retrait de la politique. Elle démissionnera du conseil en même temps qu'Alain Juppé, pour retourner dans le secteur privé.

Alain Juppé vers le Conseil constitutionnel. Nicolas Florian, 50 ans, adjoint aux Finances de la ville depuis 2014, conseiller régional (LR), et membre du mouvement Libres ! de Valérie Pécresse, a été désigné "à l'unanimité par le groupe de la majorité municipale" lors d'une réunion de celui-ci jeudi en début de soirée. Alain Juppé (ex-LR), 73 ans, maire de Bordeaux depuis plus de deux décennies, a accepté mercredi de rejoindre le Conseil constitutionnel, pour lequel il a été proposé par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM).

Jeudi, il a expliqué à la presse les raisons de sa décision de quitter la mairie de Bordeaux, un "crève-coeur", mais aussi le combat politique, car "l'envie (le) quitte tant le contexte change". La date du prochain conseil municipal, qui devrait entériner Nicolas Florian comme maire, n'est pas encore connue. Elle reste soumise à l'audition d'Alain Juppé par la commission des Lois constitutionnelles de l'Assemblée, la semaine prochaine, en vue de sa nomination au Conseil constitutionnel.