Barbara Pompili dénonce la "légèreté" de François de Rugy

  • A
  • A
"J'ai découvert avec tristesse les informations concernant le financement d'un parti politique avec ses frais de mandat", écrit la parlementaire macroniste.
"J'ai découvert avec tristesse les informations concernant le financement d'un parti politique avec ses frais de mandat", écrit la parlementaire macroniste. © AFP
Partagez sur :
Pour Barbara Pompili, la démission de François de Rugy est "responsable". En revanche elle déplore sa "légèreté dans la gestion des moyens publics destinés à l'exercice du mandat parlementaire".

Barbara Pompili, députée LREM et proche de François de Rugy, transfuge comme lui d'Europe Ecologie-Les Verts, a salué mardi "une démission responsable" de l'ex-ministre de la Transition écologique, en déplorant sa "légèreté dans la gestion des moyens publics destinés à l'exercice du mandat parlementaire". "J'ai découvert avec tristesse les informations concernant le financement d'un parti politique avec ses frais de mandat", écrit la parlementaire macroniste.

"Je ne peux pas comprendre cette légèreté dans la gestion des moyens publics"

Quelques minutes après la démission de François de Rugy, mardi après-midi, Mediapart a publié un article affirmant qu'il a utilisé ses frais de mandat de député pour payer une partie de ses cotisations d'élu à EELV, en 2013 et 2014, tout en les déduisant du calcul de ses impôts. 

"Autant je salue le travail politique réalisé par François en faveur de la réforme des institutions et de la transition écologique, autant je ne peux pas comprendre cette légèreté dans la gestion des moyens publics destinés à l'exercice du mandat parlementaire", écrit Mme Pompili dans un communiqué publié sur son compte Facebook. "Je suis personnellement touchée par cette situation, et chacun (...) comprendra, au regard du parcours politique qui a été le nôtre au cours des dernières années, que je ne commente pas plus cette conclusion désolante", poursuit-elle.