A quoi sert la fondation de Ségolène Royal ?

, modifié à
  • A
  • A
Des doutes émergent sur le financement de la fondation de Ségolène Royal pour l'environnement. 1:23
Des doutes émergent sur le financement de la fondation de Ségolène Royal pour l'environnement. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
L'ambassadrice des Pôles aurait utilisé à des fins personnelles 100.000 euros ainsi que trois collaborateurs attribués par le Quai d'Orsay dans le cadre de sa mission. Des moyens qui auraient en fait servi à la promotion de sa fondation, Désirs d'avenir pour la planète.

"Relever le défi climatique", c'est l'objectif affiché de Désirs d'avenir pour la planète, lancée au printemps 2017. Alors que Ségolène Royal est visée par une enquête du parquet national financier, la question du financement de la fondation est désormais posée. L'ONG n'aurait pas publié ses comptes annuels. Mais à quoi sert-elle vraiment ?

Sur son site internet, la fondation met en avant certains projets d'ampleur. Par exemple, l'achat de panneaux solaires pour des maternités en Afrique. Ségolène Royal s'était même déplacée pour l'occasion. Elle arborait alosr un large sourire sur la photo souvenir.

Coquille vide ?

L'ONG mentionne également des actions en Méditerranée, un festival de cinéma, une plateforme pour l'énergie verte dans les territoires. Mais selon les informations recueillies par Radio France, ces projets n'ont pas existé ou ont été réalisés par d'autres structures.

Hormis Ségolène Royal elle-même, impossible de connaître les membres de la fondation. Le site est rempli de photos, tweets et vidéos de l'ex-candidate à la présidentielle. Seuls trois autres noms sont cités : Jean-Louis Etienne, Hubert Reeves, Sébastien Salgado. Des personnalités du monde scientifique, très médiatiques, qui donnent un certain crédit à l'ONG. Pourtant, l'un d'eux ne se rappelle même plus être l'un des parrains. Contacté par Europe 1, il admet n'être jamais intervenu au titre de la fondation.

Europe 1
Par Romane Hocquet édité par Antoine Cuny-Le Callet