Théâtre : Filippetti défend sa politique

  • A
  • A
Partagez sur :

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, défend sa politique de nominations à la tête des centres dramatiques nationaux, alors que plusieurs de ses choix ont suscité des polémiques, dans l'édition de Télérama parue mercredi.

"Il faut veiller à partager nos maisons, à en transmettre les clés. Nul n'est propriétaire de sa charge sur le territoire de la République", écrit la ministre. "L'immobilisme qui, comme à Nice ou Montpellier, voudrait figer les réseaux dans les formes et avec les personnalités qui en assurent la direction aujourd'hui" serait une "faute", poursuit-elle. La politique de nominations d'Aurélie Filippetti a provoqué des remous dans plusieurs théâtres en France.