PMA : pour Le Roux, une "péripétie de calendrier"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l’Assemblée, s’est attaché à minimiser le couac gouvernemental du week-end sur l’ouverture de la PMA aux couples de même sexe. "C’est une péripétie de calendrier", a tempéré l’élu du Doubs, alors que Jean-Marc Ayrault a affirmé depuis le Cambodge vouloir attendre l’avis du comité d’éthique sur la question.

>> PMA : en mars ou dans six mois ?

"Je savais que le Premier ministre souhaitait qu’il y ait un débat sur cette question. Mais cela n’enlève rien au fait que le gouvernement a confirmé qu’avant la fin de l’année, il y aura au Parlement un texte du gouvernement qui comprendra la PMA", a-t-il poursuivi. "Si ce texte était déposé en 2013, on ne pourra pas nous reprocher un calendrier trop tardif. Une adoption en 2014, cela resterait bien avant la moitié du mandat de François Hollande."