Victoire Tuaillon, du podcast "Les couilles sur la table" : "Être un homme est d'abord une construction"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, la journaliste Victoire Tuaillon, créatrice du podcast "Les couilles sur la table", décrypte les enjeux de son émission, adaptée dans un livre. 
INTERVIEW

Qu'implique le fait d'être un homme en France au 21ème siècle ? C'est à cette question, large, que s’emploie à répondre le podcast Les couilles sur la table, animé par Victoire Tuaillon, et disponible sur Binge audio. Fort du succès de l'émission depuis sa création, il y a deux ans, la journaliste publie un livre qui synthétise ce qui a pu être dit dans les 50 épisodes. "C'était un livre que me réclamaient les auditeurs et les auditrices du podcast", confie-t-elle dans Culture médias lundi matin sur Europe 1.

"Je montre dans le livre qu'être un homme est d’abord une construction"

Depuis deux ans, chaque semaine, Victoire Tuaillon reçoit des chercheurs et des chercheuses, qu'elle interroge au sujet de la masculinité. "Je passe beaucoup de temps à lire les travaux de mes invités et ensuite, on a une conversation en tête à tête, où ils ont le temps de dérouler leur pensée et d'expliquer ce qu'ils ont trouvé", détaille la journaliste.

Deux ans de dialogues qui ont permis à Victoire Tuaillon, de faire, elle aussi, évoluer sa pensée. "Je montre dans le livre qu'être un homme est d’abord une construction, qu'ensuite c'est un ensemble de privilèges, que c'est une exploitation et enfin, c'est aussi l'usage légitime de la violence", indique-t-elle. "Cela implique tous les domaines de la vie, que ce soit la sexualité, le monde du travail", liste la journaliste. Avec son podcast et ce livre, l'objectif reste le même : faire changer les mentalités. "On a tous et toutes intérêt à avoir des relations égalitaires", souligne-t-elle.

Europe 1
Par G.P.