Comment TMC va célébrer les 20 ans de la téléréalité en France

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
20 ans après le lancement de "Loft Story", la première téléréalité française, TMC diffuse mercredi soir une émission spéciale intitulée "Les 20 ans de la téléralité". Ce documentaire en deux parties explore l'évolution de ce type d'émissions jusqu'à aujourd'hui. Sa suite et fin sera diffusée le mercredi suivant.

Secret Story, Star AcadémieLes Anges, Pop Stars… En France, la téléréalité a 20 ans. C'est en avril 2001 qu'elle est arrivée sur nos écrans, avec le lancement de Loft Story sur M6, l'adaptation du format néerlandais Big Brother. Un anniversaire que certaines chaînes ont choisi de fêter. Parmi elles, TMC diffuse un documentaire en deux parties sur l'évolution de la téléréalité au cours de ces 20 dernières années. Sa première partie est programmée mercredi soir à 21h15.

Comment est-on passé de Loft Story aux Anges de la téléréalité ? C'est la question à laquelle tente de répondre ce film. Il y est longuement question du Loft, un choix assumé par sa réalisatrice, Simone Mortimer, pour qui cette émission a bouleversé la télévision et la société.

"Le vrai choc de Loft Story, c'était les jeunes"

"Aujourd'hui, avec les réseaux sociaux et YouTube, on ne s'en rend plus compte, mais à l'époque être filmé et passer à la télévision quand on était un anonyme était quelque chose d'assez incroyable", rappelle la réalisatrice. "C'est la première fois qu'on donnait la parole à Monsieur et Madame Tout-le-monde, qu'il ne fallait pas être un spécialiste pour accéder à la télévision."

Pour Simon Mortimer, qui cite la productrice Alexia Laroche-Joubert, "le vrai choc de Loft Story, c'était les jeunes". "C'est la première fois que l'on voyait des jeunes comme ça, au naturel, dans leur vie quotidienne. La première fois que l'on filmait de la télévision sans savoir ce qui allait se passer, sans savoir ce qu'ils allaient se dire, sans vraiment contrôler ce qu'il se passait."

Professionnalisation des candidats

Avec toutes ces nouveautés, M6 avait signé plusieurs records d'audience. Le documentaire revient sur cet engouement des téléspectateurs. Il raconte aussi la spontanéité et la fraîcheur des candidats, deux caractéristiques qui ont un peu disparu. "Au départ, c'était très frais et très innocent", confirme la réalisatrice. "Au fur et à mesure des années, il y a une espèce de professionnalisation qui se met en place. Certains candidats reviennent, parfois 10 ans après, dans des émissions avec uniquement des anciens candidats de téléréalité. Cela leur donne une seconde vie, une seconde carrière."

Et cette professionnalisation s'est surtout accrue avec l'essor des réseaux sociaux, inexistants il y a encore 20 ans. "Avec les réseaux sociaux, il y a tout un système qui s'est mis en place", observe la réalisatrice. "Ils acquièrent une certaine notoriété grâce aux émissions, et cela leur amène une grande visibilité sur les réseaux sociaux, avec des contrats à la clé."

TMC diffuse mercredi soir à 21h15 "Du Loft à Secret Story", la première partie du documentaire Les 20 ans de la téléréalité”. La seconde le sera la semaine suivante. Jeudi soir, c'est C8 qui fêtera les 20 ans de la téléréalité en France, avec un prime présenté par l'ex-animateur du Loft, Benjamin Castaldi.

Europe 1
Par Antoine Genton avec Alexis Patri