"Pagaille" et "mauvaises pratiques" : quand Mélenchon pose un lapin à France 2

  • A
  • A
Jean-Luc Mélenchon devait participé à l'émission "Vous avez la parole" jeudi soir, mais s'est désisté au dernier moment. 1:30
Jean-Luc Mélenchon devait participé à l'émission "Vous avez la parole" jeudi soir, mais s'est désisté au dernier moment. © Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Le leader de la France Insoumise devait participer jeudi soir à l'émission "Vous avez la parole" diffusée sur France 2. Il a finalement annulé sa venue à la dernière minute, dénonçant un "changement d'organisation" de dernière minute qu'il ne cautionnait pas. Thomas Sotto lui a répondu en plateau. 

Jean-Luc Mélenchon était aux abonnés absents, jeudi soir sur France 2. Le leader de la France insoumise était pourtant annoncé dans l’émission "Vous avez la parole". Léa Salamé et Thomas Sotto avaient installé le plateau de leur émission à Marseille pour interroger le ministre de la Santé, Olivier Véran. Le député des Bouches du Rhône devait faire partie des intervenants du débat.

Sauf qu’un peu avant 20h, Jean-Luc Mélenchon a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il ne participerait pas à l’émission suite à un changement dans son organisation. "Un changement dans l’organisation de l’émission me conduit à renoncer à ma participation à cette émission. Je devais faire l'ouverture pour répondre à Macron d'hier soir. Un autre déroulement s'est mis en place en dernière minute. France 2 dit que c'est à la demande du ministre Véran. Je ne le crois pas. C'est le résultat de la pagaille et des mauvaises pratiques de cette équipe dont tous les politiques invités se sont plaints. Les émissions politiques doivent respecter leurs invités. Sur le service public, les opposants aussi ont des droits." 

"Salamé et Sotto sont des menteurs", affirme Mélenchon

La réponse de France 2 a été donnée en plateau par Léa Salamé et Thomas Sotto. "Jean-Luc Mélenchon aurait dû être notre invité. Mais il y a un peu plus d'un heure, le leader de la France Insoumise a exigé que monsieur Véran quitte le plateau car il ne voulait pas débattre avec lui. C'est une condition dont il n'a jamais été question, nous avions établi des règles très claires. Nous gardons la maitrise éditoriale de l'émission, nous n'avons donc pas accédé à sa demande", a affirmé Thomas Sotto.  

En réponse, sur Twitter, le leader de la France Insoumise n’a pas mâché ses mots. "Salamé et Sotto sont des menteurs. Ils ne maîtrisent pas leur 'ligne éditoriale' : c'est juste le chaos. Ce sont de mornes passe-plats et l'audience nulle prouve l'échec. À quand une vraie émission politique sur le PAF ? Le secteur privé devrait se lancer."

"Ce n'est pas une émission, c'est un tract", a encore dénoncé le chef de la France Insoumise sur Twitter. 

Europe 1
Par Charles Decant, édité par Laetitia Drevet