Marie Drucker : "Il ne faut jamais brader l'information"

, modifié à
  • A
  • A
"La télévision est un outil démocratique, de culture, d'information", a rappelé mardi Marie Drucker. 1:13
"La télévision est un outil démocratique, de culture, d'information", a rappelé mardi Marie Drucker. © Europe 1
Partagez sur :
L'ancienne présentatrice du 20h de France 2 a commenté mardi sur Europe 1 les possibles changements annoncés pour les magazines "Envoyé Spécial"et "Complément d'enquête".
INTERVIEW

"Vous êtes mieux informés que moi. Depuis 18 mois, je suis très extérieure à la rédaction. La seule chose que je peux dire est qu'il ne faut jamais brader l'information". Sur Europe 1, mardi, Marie Drucker, ancienne présentatrice du 20h de France 2, aujourd'hui à la tête du magazine Infrarouge est revenu sur un sujet qui inquiète les journalistes de la télévision publique.

Les rédactions menacées ? France Télévisions doit décider mardi d'un éventuel changement de rythme de diffusion des magazines Envoyé Spécial et Complément d'enquête, envisagé pour faire des économies. Plusieurs pistes auraient été évoquées par la direction de l'information : alterner les deux émissions en première partie de soirée le jeudi ou encore externaliser des sujets d'enquête de ses émissions. Cela veut dire que les reportages ne seront pas réalisés par des reporters maisons, intégrés à France Télévisions, mais livrés clé en main par des productions extérieures. Ce qui aurait pour conséquence directe de réduire le nombre de reporters payés par les émissions.

"La télévision, un outil démocratique". "Sur ce qui se joue entre Envoyé Spécial et Complément d'enquête, je me garderai bien de me prononcer car je ne connais pas vraiment les détails", a ajouté Marie Drucker au micro de Philippe Vandel, dans Village Médias. "Mais la télévision est un outil démocratique, de culture, d'information. On a une chance folle, c'est aussi un outil de liberté. Il ne faut jamais brader l'information", insiste-t-elle.

Europe 1
Par C.O.