L’émission de la Terre mardi soir sur France 2 : "sur le changement climatique, il faut être un journaliste engagé", assume Hugo Clément

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
France 2 propose mardi soir "L’Emission de la terre", qui donnera des conseils aux Français pour devenir éco-responsables. Le journaliste Hugo Clément explique pourquoi il s’est lancé dans l’aventure.
INTERVIEW

Opération green washing pour France 2 ! Anne-Elisabeth Lemoine et Nagui sont ce mardi soir aux commandes de L'Emission de la terre, le premier prime time écolo de France 2. Objectif : donner aux téléspectateurs les petits gestes qui en feront des citoyens plus éco-responsables. A leurs côtés, l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, servira de grand témoin, et une des nouvelles figures du service public : Hugo Clément.

Le journaliste, passé par Le Petit journal puis Quotidien et le site Konbini a désormais posé ses valises chez France Télévisions. Suivi par plus de 620.000 personnes sur Twitter et presque autant sur Instagram, Hugo Clément est également un journaliste très engagé sur les questions environnementales. Une double casquette de militant et de journaliste qu’il assume. "Je pense que sur cette thématique du changement climatique, oui il faut être engagé. J’assume d’être un journaliste engagé sur ces questions", répond Hugo Clément à Europe 1. "Il y a une telle urgence, il y a un tel besoin d’action de la population en France et au niveau mondial."

"Proposer des solutions"

Et à l’entendre, l’émission de mardi soir répond aux aspirations des Français à agir. "C’est aussi le rôle d’un média de service public, comme France télévisions, d’accompagner des prises de conscience de la société et puis de proposer des solutions, surtout. Parce que c’est ça qui manque aujourd’hui aux gens", estime-t-il. "Il y a beaucoup de catastrophisme. Et moi, dans les médias que je reçois sur les réseaux sociaux, c’est la question qui revient le plus. 'OK, OK c’est grave, on le sait, maintenant, qu’est-ce qu’on peut faire nous, concrètement'. Et je pense que cette émission, et plus généralement l’engagement de France Télévisions sur l’environnement, ça a aussi cette ambition-là, de répondre au besoin d’action des téléspectateurs."

Europe 1
Par Rémi Duchemin