Le groupe Canal+ rappelé à l'ordre dans son soutien à la filière cinéma

  • A
  • A
Partagez sur :
Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) demande au groupe Canal+ d'investir 40 millions d’euros supplémentaires pour soutenir le cinéma français, selon une information du "Figaro" que nous explique Charles Decant, dans l'émission Culture Médias.

C'est une bonne nouvelle pour le cinéma français, une moins bonne pour les comptes de Canal+. Le groupe audiovisuel va devoir investir 40 millions d’euros supplémentaires pour soutenir la filière nationale, révèle ce matin Le Figaro. C'est le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui réclame cette somme, qui s'ajoute aux contributions déjà versées ces cinq dernières années. 

Canal+ est en effet contractuellement tenu d'investir chaque année 12,5% de son chiffre d’affaires pour financer des films français. Or, selon le CSA, la contribution du groupe Canal+ aurait réduit son investissement de manière disproportionnée par rapport à la baisse de son chiffre d’affaires des cinq dernières années. Le gendarme de l’audiovisuel estime que Canal+ a modifié son système de calcul et lui a donc demandé des comptes.

Un accord entre les deux parties

De son côté, Canal+ se défend en expliquant que certaines de ses activités ne devaient pas être prises en compte dans le calcul de son chiffre d’affaires. Ce que le CSA réfute. En dépit des différends sur la méthode de calcul, la somme de 40 millions d'euros supplémentaires dévoilée par Le Figaro est le fruit d'un accord trouvé entre le groupe audiovisuel et le CSA. 

Ces fond supplémentaires pour le cinéma français devraient apporter une bouffée d'oxygène à ce secteur culturel touché de plein fouet par la crise du COVID-19, alors que les Français boudent toujours les salles obscures depuis la fin du confinement. 

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri