Le CSA saisi pour un documentaire sur Michael Jackson avant même qu'il ne soit diffusé

  • A
  • A
Le documentaire qui donne la parole à deux hommes qui se disent victimes de Michael Jackson a déjà fait l'objet de signalements au CSA alors qu'il n'a pas encore été diffusé en France.
Le documentaire qui donne la parole à deux hommes qui se disent victimes de Michael Jackson a déjà fait l'objet de signalements au CSA alors qu'il n'a pas encore été diffusé en France. © Timothy A. CLARY / AFP
Partagez sur :
Le documentaire de trois heures "Leaving Neverland", consacré en grande partie aux témoignages de deux hommes qui disent avoir été violés par Michael Jackson, a déjà fait l'objet de 70 signalements auprès du CSA alors qu'il ne sera diffusé sur M6 que le 21 mars.

Le long documentaire donnant la parole à deux hommes qui disent avoir été victimes de viols répétés de la part de Michael Jackson fait déjà l'objet de signalements auprès du CSA, selon les informations du Parisien, alors qu'il ne sera diffusé sur M6 que le 21 mars.

Un documentaire qui laisse la place aux témoignages. En se basant sur les différents extraits du documentaire de trois heures, déjà diffusé sur la chaîne américaine HBO, 70 personnes ont envoyé un signalement au gendarme de l'audiovisuel pour Leaving Neverland. Ce document est centré sur James Safechuck, aujourd'hui âgé de 41 ans, et Wade Robson, 36 ans, qui racontent comment le chanteur les aurait violés de façon répétée dans leur enfance, dix ans après la mort du roi de la pop.

Un "rééquilibrage" du documentaire à charge. Le CSA ne compte pas se prononcer avant la diffusion du documentaire, selon Le Parisien. En revanche, M6 a choisi de déconseiller la soirée aux moins de 12 ans à cause des détails parfois insoutenables donnés par les témoins et de "rééquilibrer" le documentaire dans lequel les témoignages ne sont jamais contredits, précise le quotidien. Avant la diffusion, une journaliste va ainsi rappeler le contexte du documentaire, ainsi que les précédents éléments des accusations de pédophilie dont Michael Jackson fait l'objet. Le document sera également suivi d'un débat de 30 minutes. 

Des accusations dénoncées par le clan Jackson. Les héritiers de Michael Jackson ont réfuté les allégations du documentaire et saisi la justice américaines pour réclamer à HBO 100 millions de dollars (soit 88,5 millions d'euros) au titre de ce qu'ils qualifient d'"assassinat posthume". "Puisque mon oncle n'est plus là pour se défendre lui-même, la crédibilité des accusateurs est importante. Et Wade et James n'en ont aucune", a tweeté le neveu de la pop star, Taj Jackson, après la diffusion de la première partie de Leaving Nerverland, lundi soir.