La Fnac lance "La Claque", son propre site d'actualités culturelles

  • A
  • A
la claque fnac
"La Claque Fnac" est lancée le 29 octobre © Fnac
Partagez sur :
L'entreprise de vente de produits culturels lance un site pour "mettre en avant son rôle d’agitateur culturel" et "aiguiser la curiosité de ses clients", dans un contexte difficile pour les acteurs du secteur culturel.

C'est un site qui devrait brouiller un peu plus la limite entre information et communication. La Fnac lance jeudi La Claque Fnac. Un site internet qui a pour objectif de faire découvrir aux internautes une offre culturelle différente de celle qu'ils étaient venus initialement chercher, dans la volonté "d'agitateur culturel" de la marque

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Des contenus inédits

Le nom de La Claque Fnac fait à la fois référence à l'expression "se prendre une claque culturelle", quand on découvre une œuvre marquante, et celle de "faire la claque", quand on lance un applaudissement au théâtre, selon les explications sur Europe 1 de Benjamin Perret, directeur de la communication et des affaires publiques de Fnac Darty.

Ce site proposera des formats courts, avec l’actualité des artistes, mais aussi des rencontres entre artistes confirmés et débutants, des micro-concerts, ou encore des entretiens avec des grands noms de la littérature française et étrangère.

Donner l'envie de culture malgré le contexte

Tous les contenus de La Claque Fnac devraient être gratuits, à l'image des rencontres et séances de dédicaces proposées depuis longtemps par la Fnac... même si l'objectif est de donner envie aux internautes de consommer des produits culturels et de soutenir la création.

Selon Benjamin Perret, le but du site est en effet de soutenir un contexte culturel mis à mal par la crise sanitaire. "On voulait donner plus d'échos à nos actions avec les artistes et aiguiser la curiosité de nos clients", explique-t-il. "C'est aussi notre façon de célébrer la rentrée culturelle, qui a eu lieu malgré le contexte difficile". Pas sûr que La Claque Fnac réjouisse la presse culturelle, elle aussi mise en difficulté par la crise.

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri