La collectivité de Saint-Martin dénonce un reportage "à charge" d'une émission de M6

, modifié à
  • A
  • A
Saint-Martin, ouragan crédit : LIONEL CHAMOISEAU / AFP - 1280
L'île de Saint-Martin a été ravagée par le passage de l'ouragan Irma (image d'archives de 2017) © LIONEL CHAMOISEAU / AFP
Partagez sur :
Le président de la Collectivité de Saint-Martin a dénoncé mardi un reportage consacré à l'île "construit sur des clichés et des contre-vérités flagrantes". Il a demandé à M6 d'en tourner un autre "de même durée sur la résilience de Saint-Martin".

Pillages, immigration, pauvreté, insécurité à Saint-Martin : le reportage "à charge" diffusé début septembre dans l'émission Enquête exclusive de M6 "porte atteinte à l'intégrité" de l'île, a estimé le président de la Collectivité, Daniel Gibbs, dans un courrier adressé mardi à la chaîne.

Un reportage "construit sur des clichés". Le reportage intitulé "Saint-Martin, un paradis aux deux visages" se concentrait uniquement sur les aspects négatifs de l'île, irritant les habitants, a estimé Daniel Gibbs dans son courrier aux président et vice-président du Directoire du groupe M6. Plusieurs professionnels du tourisme s'en sont fait écho.

Regrettant "le traitement de l'information partial (et en de nombreux points erronés) de l'émission", Daniel Gibbs estime que le reportage est "construit sur des clichés et des contre-vérités flagrantes qui portent atteinte à l'intégrité de notre île et l'honneur des Saint-Martinois". Il souligne par ailleurs que ces images "nuisent très fortement à l'image de notre territoire dont l'économie est basée à 90% sur le tourisme".

De "fausses informations", selon le président de la Collectivité. "Si j'ai bien compris la recette et le fonds de commerce de cette émission à sensations élaborée pour des impératifs d'audimat sur la triptyque habituelle (sexe, drogue, insécurité), je ne peux accepter de la part d'une chaîne nationale de l'envergure de M6 qu'elle puisse laisser véhiculer (...) de fausses informations sur un territoire d'outre-mer français", accuse Daniel Gibbs. Il indique avoir pourtant pris le temps de répondre au présentateur de l'émission lors du tournage pour "lui expliquer la réalité du territoire et les difficultés".

"Le contexte n'étant pas malheureusement le plus joyeux", répond M6. "À aucun moment il n'y a eu volonté de ternir l'image de Saint-Martin, mais de s'intéresser à cette île, le contexte n'étant pas malheureusement le plus joyeux quand on évoque un ouragan d'une telle puissance et ses conséquences", a assuré la production du reportage dans un message répondant point par point aux critiques qui lui étaient adressées.

Un nouveau tournage sur "la résilience de Saint-Martin" ? "C'est précisément à cause de ce type de documentaire dévalorisant et tronqué (...) que nous perdons confiance dans l'objectivité et la capacité de la presse à produire un travail pertinent et juste", a regretté Daniel Gibbs. Il demande à M6 d'envoyer "une équipe de journalistes professionnels" pour "tourner un format de même durée sur la résilience de Saint-Martin" et "contrebalancer ce reportage à charge sans intérêt aucun, sinon celui de nuire".