Jérôme Bonaldi de retour à la télé sur M6 avec "Mon invention vaut de l'or"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'ex chroniqueur de Canal+, spécialiste des sciences, reprend du service sur M6. Il présentera dès lundi 20 mai la nouvelle version d'un concours d'inventions lancé par la chaîne en 2017.
INTERVIEW

Spécialiste des sciences et de leur vulgarisation à la télé, le journaliste et animateur Jérôme Bonaldi était l'invité du Grand journal de Philippe Vandel samedi sur Europe 1. Cet ancien chroniqueur de Nulle par ailleurs revient sur le petit écran, avec un programme qui fait également son retour : Mon invention vaut de l'or. Le journaliste a expliqué le concept de cette émission, en collaboration avec le concours Lépine, qui sera diffusée du lundi au vendredi, à 18h40 sur M6 dès lundi 20 mai.

Poubelle à porte, doudoune pour casserole...

Aquarium qui fait aussi potager, doudoune pour casserole ou poubelle à porte… Qu'elles soient farfelues ou que l'on se demande pourquoi elles ne font pas déjà partie de notre quotidien, les inventions sont au cœur de ce programme télé qui avait été lancé en 2017 avant d'être mis sur pause. Dans la nouvelle version, les émissions seront centrées autour d'un thème (comme le sport, la santé, le bien-être ou encore la cuisine) avec parfois quelques figures de la chaîne en guest stars comme Sophie Ferjani ou Norbert Tarayre. À chaque numéro, cinq inventeurs et leur trouvaille sont sur la ligne de départ pour accéder à une grande finale nationale.

La possibilité d'avoir son invention commercialisée

Ces "Géo Trouvetou" sont interrogés sur tous les paramètres imaginables de leur invention : à quoi sert le produit ? Pourquoi et comment l'avoir créé, où ? Quels matériaux ? Quel usage ? Est-ce recyclable ? Est-ce vendable ? Combien ? etc. "Quand l'invention est grand public, vendable, commercialisable et qu'on a envie de l'acheter, on demande la carte de visite", résume Jérôme Bonaldi qui a pour tâche avec sa consœur Erika Delattre, chef de projet, de présélectionner les objets "avec plaisir" sur des salons. Le vainqueur aura quant à lui la chance de voir son objet commercialisé.