"Je voudrais faire le Mediapart de la malbouffe" : l'ancienne patronne de Closer lance un média sur le véganisme

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invitée lundi d'Europe 1, la fondatrice du magazine people Closer a annoncé qu'elle comptait lancer son propre média indépendant, "Alternative Vegan"
INTERVIEW

Après 14 ans à la tête de Closer, Laurence Pieau change de registre. Cette figure du journalisme people fait en effet partie des nombreux journalistes ayant décidé de quitter le groupe Mondadori après son rachat cet été par Reworld Media. Et pour sa prochaine aventure, elle a décidé de créer son propre média indépendant, Alternative Vegan. "Je voudrais faire le Mediapart de la malbouffe", explique-t-elle lundi sur Europe 1. 

"C'est un média qui va parler de véganisme, mais un véganisme raisonné, mesuré, non excluant", décrit-elle au micro de Philippe Vandel, dans Culture Médias. "Ce média va traiter des question d'alimentation et s'adresser à tout le monde", annonce-t-elle encore, "tout ceux qui s'intéressent aux impacts de l'alimentation sur leur santé, sur l'environnement, sur la souffrance animale, vont trouver des interviews de médecin (...) on va faire des enquêtes sur les scandales alimentaires, la malbouffe". 

"Un contenu totalement gratuit pour l'instant"

Déjà à la tête d'Alternative Vegan, qui prend depuis plusieurs mois la forme d'une newsletter, Laurence Pieau annonce un média "sans publicité", dont elle est encore en train de composer l'équipe éditorial, qui devrait comporter des journalistes d'investigation. Concernant le financement de ce projet, l'ancienne patronne de Closer explique que le contenu "est totalement gratuit pour l'instant". L'idée est de faire monter l'audience pour qu'on pèse sur tous ces sujets là. Et une fois qu'on aura fait nos preuves, on demandera aux gens de soutenir nos enquêtes". Et pour son nouveau média, Laurence Pieau se montre ambitieuse : "Je voudrais faire le Mediapart de la malbouffe".