Invité de "C Politique", l'essayiste Pascal Bruckner associe mouvement LGBT et pédophilie

, modifié à
  • A
  • A
L'essayiste et philosophe Pascal Bruckner a crée la polémique dimanche en associant le mouvement LGBT et la pédophilie.
L'essayiste et philosophe Pascal Bruckner a crée la polémique dimanche en associant le mouvement LGBT et la pédophilie. © Capture d'écran
Partagez sur :
Invité dimanche de l'émission de Karim Rissouli sur France 5, l'essayiste s'expliquait sur son refus de l'écriture inclusive.

L'essayiste et philosophe Pascal Bruckner a crée la polémique dimanche en associant le mouvement LGBT et la pédophilie. Invité de l'émission C Politique sur France 5, l'auteur d'Un racisme imaginaire s'exprimait sur sa vision de l'écriture inclusive, un procédé permettant de mettre les femmes et les hommes sur un même pied d'égalité, et qu'il rejette. 

"Je suis totalement contre, pour moi, c'est un mélange de crétinisme et de totalitarisme", a lancé Pascal Bruckner, qui a cité ensuite en exemple un collège canadien où l'écriture inclusive est appliquée. "Elle concerne les catégories suivantes : LGBDTTTIQQAAP. C'est à dire lesbiennes, gays, genders, queers, bisexuels, demi-sexuels et transgenres", énumère l'essayiste qui termine : "Et ils ont oublié les onanistes, les fétichistes et les pédophiles. On ne voit pas pourquoi ils seraient exclus !". 

Pascal Bruckner met sur le même plan les gays et les pédophiles :

"C'était une plaisanterie". Comme l'explique Le Huffington Post, un malaise a alors envahi le plateau. Assise à côté de Pascal Bruckner, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a réagi. Elle a rappelé au philosophe que la dernière fois qu'un élu FN "avait dit ça", il avait "été condamné en justice". À l'animateur de l'émission Karim Rissouli, qui rappelait que "pédophilie" et "mouvement LGBT", "n'ont rien à voir", Pascal Bruckner glisse dans un demi-sourire qu'il s'agissait "d'une plaisanterie".