INFORMATION EUROPE 1 - TF1 en émission spéciale samedi matin avec "Les Français face au virus"

, modifié à
  • A
  • A
TF1 propose une émission spéciale Covid-19 samedi matin
TF1 propose une émission spéciale Covid-19 samedi matin © TF1
Partagez sur :
Alors que le deuxième confinement débutera sa première étape d'allègement samedi, TF1 consacre  son antenne, dès 10h45, à l'actualité sanitaire avec une émission spéciale "Les Français face au virus". 

Alors que le confinement s’assouplira avec l'entrée dans l'étape 1, TF1 proposera une émission spéciale Covid-19 samedi matin, selon les informations d'Europe 1. Dès 10h45, la Une sera en direct avec Les Français face au virus. C’est le chef du service politique du groupe, Adrien Gindre, qui sera aux commandes. Il donnera la parole aux Français sur le terrain, à Paris et en province, pour voir ce qu’ils attendent et ce qu’ils se posent comme questions.  Il s'en explique jeudi matin sur Europe 1.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Répondre aux inquiétudes

La chaîne veut confronter ces inquiétudes et ces questions aux idées et aux réponses des responsables politiques. TF1 souhaite ouvrir un débat et voir qui propose quoi, du côté de la majorité mais aussi de l’opposition. Il y aura donc des représentants de plusieurs partis politiques en plateau.

"Samedi, c'est le jour de réouverture des commerces donc l’émission commencera par ça, ceux qui rouvrent et ceux qui ne rouvrent pas encore", dévoile Adrien Gindre, avant d'énumérer une partie des questions auxquelles ils répondront. "Qu’est ce que ça veut dire d’avoir le droit de bouger de 20 km pendant 3h ? Est-ce que les français vont changer leur manière de passer les fêtes de fin d’année ?
Que doit-on penser de l’isolement contraint des malades du Covid-19 ? De la vaccination ?"

"Chacun a une idée, mais ce sont aussi des sujets de débat. Donc nous allons écouter ce qu’en disent les Français et ce qu’en disent les politiques", ajoute le chef du service politique du groupe TF1.

Le choix de TF1 plutôt que LCI 

Une émission qu’on aurait pu attendre sur LCI, mais pour Adrien Gindre il était important de la diffuser sur TF1. "LCI est bien sûr là pour traiter tous les sujets de débat, en permanence. Mais il y a des sujets de débat assez importants pour justifier qu'on puisse aussi les traiter sur TF1", nous explique-t-il. "TF1, c'est la chaîne de l'événement. Et on considère que là, on est dans un moment d'événement."

L'objectif est également, grâce à TF1, de s'adresser au plus grand nombre. "La mission de TF1 ne peut pas se résumer à donner simplement la parole au président de la République et au Premier ministre. C'est aussi de notre responsabilité de faire vivre le débat démocratique dans le pays", ajoute Adrien Gindre. "On le fait vivre sur LCI à longueur de journée. On doit le faire vivre aussi à des moments très précis sur TF1."

 

Une forte attente des Français

La volonté de TF1 de toucher le nombre grand nombre de Français naît aussi d'une observation : les téléspectateurs ne se lassent pas des informations sur le Covid-19. "Il y a une énorme attente des Français sur tout ce qui touche à la crise actuelle. On le voit dans nos audiences de journaux (13h, 20h, weekend…", explique Adrien Gindre. "Je crois qu’il y a encore énormément d’attente et d’appétit de nos téléspectateurs et qu’on est loin d’avoir fait le tour de toutes les questions."

Le choix de programmer une émission spéciale un samedi à 10h45 se justifie, selon le le chef du service politique du groupe. "Ce temps de week-end dans un moment où les gens sont encore confinés, où ils peuvent être en partie chez eux, devant la télévision, c’est un moment qui peut être propice pour se poser", explique-t-il. "On voit en réalité que, quelque soit l’horaire et le jour auxquels il y a eu des prises de paroles ces dernières semaines, il y avait un intérêt. Donc, on fait le pari de voir quel sera l’intérêt ce samedi matin. C’est nouveau, c’est un test pour nous."

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri