Clémentine Célarié : "En ce moment, tout ce que l'on doit faire, c'est aller vers les autres"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invitée d'Anne Roumanoff, mercredi, sur Europe 1, la comédienne Clémentine Célarié a évoqué le téléfilm "Classe unique", qui sera diffusé le 26 novembre sur France 3. Une oeuvre sur un sujet politique qui lui tient à cœur : l’accueil des réfugiés.
INTERVIEW

Clémentine Célarié n'a jamais caché ses engagements politiques. En 2012, elle s'affichait ainsi aux côtés de François Hollande lorsque l'homme politique était en course pour la présidence de la République. Chez Anne Roumanoff, mercredi, sur Europe 1, la comédienne a évoqué le téléfilm Classe unique, dans lequel elle joue et qui sera diffusé le 23 novembre sur France 3. L'histoire d'un village qui doit faire face à la désertification de ses administrés. En conséquence, l'école doit fermer. Seule solution pour maintenir établissement ouvert ? Accueillir des réfugiés.

"Le film est génial car il ne donne pas de leçons"

"Dans le téléfilm, j'incarne Lucie, et mon personnage cache deux sans-papiers", raconte Clémentine Célarié. L'actrice estime qu'il est important de faire un tel film aujourd'hui, notamment en raison de son message politique. "C'est un thème d'actualité, cela arrive beaucoup", indique-t-elle, "et l'intégration fonctionne bien".

La fiction raconte un échange "donnant-donnant", puisque le village peut garder son école ouverte et que les réfugiés voient leur intégration facilitée. "En ce moment, tout ce que l'on doit faire, c'est aller vers les autres", estime Clémentine Célarié. "Le film est génial car il ne donne pas de leçons", ajoute l'actrice, "ce n'est pas manichéen."

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau