Koh-Lanta : cinq choses que vous ignorez (peut-être) sur l'émission culte de TF1

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que l'émission d'aventure de TF1 fait son grand retour ce vendredi soir, Denis Brogniart est revenu au micro d'Anne Roumanoff sur quelques secrets de l'émission. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur les coulisses du jeu

Si vous êtes fan de l'émission culte présentée par Denis Brogniart, la date est déjà cochée dans votre agenda depuis longtemps. La nouvelle saison de Koh-Lanta, baptisée "L'île des héros", débarque ce vendredi soir sur TF1. Une 25ème édition qui promet une fois de plus d'être riche en rebondissements : épreuves physiques, coups de gueule sur le camp, stratégies en tout genre... Tout ce qui fait le sel de ce jeu d'aventures devrait une fois de plus être de la partie. Mais avant le coup d'envoi, Denis Brogniart était l'invité de l'émission d'Anne Roumanoff sur Europe 1, où il a distillé quelques informations que vous ignorez certainement sur l'émission. 

1. Des milliers de candidatures reçues chaque année

Dans Koh-Lanta, tout le monde sait que les corps et les esprits des candidats sont mis à rude épreuve. Mais il faut croire que cette difficulté est loin de repousser les Français, puisqu'avant même de devoir repousser ses limites sous les caméras, une première bataille se joue déjà pour intégrer le casting. Chaque année, "25.000 personnes candidatent" pour l'émission, glisse Denis Brogniart. La sélection est donc drastique, puisqu'une poignée seulement seront retenus pour vivre une aventure qu'ils n'oublieront sans doute pas. 

2. Plus de 100 personnes travaillent dans l'ombre pendant l'émission

Si les candidats vivent dans des conditions spartiates pendant toute leur aventure, ce n'est pas le cas des équipes de production, ni de Denis Brogniart lui-même. Les "100-150 personnes qui travaillent sur le tournage ont le droit à un certain confort" une fois leur longue journée de travail achevée, explique-t-il au micro d'Europe 1. Chambre avec lit, nourriture... c'est une véritable "vie parallèle aux aventuriers" qui se met en place pour les équipes. "Une vie dans laquelle notre existence est normale, avec trois repas par jour."

3. Denis Brogniart teste certaines épreuves...

Grand sportif, le journaliste est également un compétiteur. Un trait de caractère qui l'a poussé à essayer certaines épreuves, "celles qui [lui] plaisent notamment". Et parmi ces défis physiques, l'animateur s'est frotté au plus emblématique de l'émission : les poteaux. S'il ne l'a pas testé "sur la longueur", Denis Brogniart confie cependant que son "sens de l'équilibre est assez nul"...

4. ... Et change de chemise pendant les épreuves

Qui dit Koh-Lanta, dit épreuves physiques éprouvantes, souvent sous un soleil de plomb. Alors forcément dans ces conditions, la transpiration peut être abondante chez certains. Mais au milieu des candidats en sueur, Denis Brogniart a toujours une chemise impeccable, immaculée de toutes traces de chaleur. "Sur certaines épreuves, je peux utiliser, consommer, tremper, quatre ou cinq chemises", confie-t-il au micro d'Anne Roumanoff. 

5. L'animateur garde le contact avec certains candidats après l'émission

Après avoir vu défiler des centaines d'aventuriers, Denis Brogniart a gardé le contact avec quelques-uns d'entre eux. Parmi eux, on trouve l'emblématique Moundir, ou encore Claude. Révélé dans la dixième édition du programme, et revu en 2012 dans "La revanche des héros", le candidat partage une passion avec Denis Brogniart : la course à pied. L'animateur est aussi ouvert à la discussion puisque les participants peuvent le "joindre quand ils le souhaitent". 

Europe 1
Par Ugo Pascolo