Anne-Élisabeth Lemoine sur Julie Gayet : "Nous n'avons eu aucune consigne de sa part"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Dans Village Médias sur Europe 1, Anne-Élisabeth Lemoine revient sur la séquence de "C à vous" dans laquelle Julie Gayet a confié son émotion lorsque François Hollande a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle 2017.
INTERVIEW

Depuis lundi, elle remplace Anne-Sophie Lapix à la tête de C à vous sur France 5. Et pour sa première, Anne-Élisabeth Lemoine a fait fort. Une séquence a particulièrement retenu l'attention des téléspectateurs, celle où Julie Gayet confie avoir "beaucoup pleuré" quand François Hollande a renoncé à se présenter. Dans Village Médias, la journaliste revient sur cette séquence.

"Elle nous a fait confiance". "Nous n'avons eu aucune consigne de sa part. Son attaché de presse nous a mis en garde en nous indiquant qu'il ne fallait pas passer l'émission là-dessus. Mais on a eu une grande liberté. Elle nous a fait confiance", explique Anne-Élisabeth Lemoine au micro d'Europe 1.

Dans cette séquence, on voit Julie Gayet émue au moment de revoir cette séquence sur le plateau de France 5. "À ce moment-là j'étais très émue, il m'a beaucoup fait pleurer", a confié l'actrice. Anne-Élisabeth Lemoine a également indiqué que la comédienne "n'a rien demandé à couper".


Julie Gayet "très émue" quand Hollande a décidé de renoncer à se présenter

"Il faut plus de femmes à la télévision". Par ailleurs, Anne-Elisabeth Lemoine a également profité du micro d'Europe 1 pour revenir sur sa rentrée, au sens large. Face à Yann Barthès, Cyril Hanouna ou encore Yves Calvi à partir de lundi prochain, Anne-Élisabeth Lemoine sera la seule femme à présenter un talk-show d'access prime-time. "Je précise tout de même qu'il y a deux femmes, entre 19 heures et 20 heures, à savoir Ruth Elkrief sur BFM TV et Carole Gaessler sur France 3. Ce sont certes des rendez-vous d'information, mais je suis moins seule qu'à une époque", souligne l'animatrice.

Anne-Élisabeth Lemoine reconnaît tout de même qu'il faut "plus de femmes à la télévision". "Je trouve d'ailleurs que les décisions prises par Delphine Ernotte (présidente de France Télévisions, ndlr) et Nathalie Darrigrand (directrice exécutive de France 5) vont dans le bon sens", affirme la journaliste. "France 5 est un cas unique à la télévision. Ce sont trois femmes qui occupent l'access prime time, à savoir Caroline Roux, puis moi et enfin Claire Chazal", détaille la présentatrice de C à vous.