Affaire Zyed et Bouna : "Ce n'était pas l'histoire qu'on nous avait vendue"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, la journaliste du Monde, Ariane Chemin, revient sur le premier article qui ouvre son livre "Toute une époque", un reportage sorti au moment de la mort de Zyed et Bouna.
INTERVIEW

La journaliste Ariane Chemin publie un recueil de ses reportages parus dans Le Monde, aux éditions Robert Laffont. L'ouvrage s'ouvre sur un article publié le 7 septembre 2007 : Le dernier jour de Zyed et Bouna. Ces deux adolescents morts dans un transformateur à Clichy-sous-Bois, alors qu'ils étaient poursuivis par la police.

"Bouleversée et intriguée". "À l'époque, si j'ai fait cet article sur Bouna et Zyed, c'est parce que j'avais vu un reportage dans un journal télévisé où l'on racontait que c'était des chapardeurs", se souvient la journaliste du Monde dans Bonjour la France. "Bouleversée et intriguée" par cette histoire, Ariane Chemin s'était rendue sur place, à Clichy-sous-Bois, "pour rencontrer les copains, les frères et sœurs, refaire le chemin emprunté par ces jeunes".

"C'était l'histoire racontée par Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin". Après une enquête et avoir recueilli des témoignages, Ariane Chemin se rend finalement compte que la vérité est loin du reportage du JT. "Ce n'était pas l'histoire qu'on nous avait vendue. C'était l'histoire racontée par Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, mais pas la vraie histoire", explique Ariane Chemin. Au micro de Daphné Bürki, la journaliste confie que c'est l'article pour lequel elle a reçu le plus de courrier en 20 ans. Dans le livre, elle indique d'ailleurs qu'un des grands frères de Bouna lui a confié qu'au moment d'ensevelir le corps de son frère, il avait enfoui l'article du Monde dans la fosse, "en souvenir de cette mort injuste".

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau