Le bilan du séisme au Pérou et en Équateur s'alourdit à huit morts et 26 blessés

, modifié à
  • A
  • A
Le puissant séisme a fait un mort et au moins 26 blessés au Pérou et en Equateur dimanche.
Le puissant séisme a fait un mort et au moins 26 blessés au Pérou et en Equateur dimanche. © GUADALUPE PARDO / POOL / AFP
Partagez sur :
Le séisme de magnitude 8 sur l'échelle de Richter qui a eu lieu dimanche a fait un mort et au moins 26 blessés au Pérou et en Équateur. De nombreux logements ont également été détruits.

Le séisme de magnitude 8 qui a frappé dimanche à l'aube une région de la forêt amazonienne a fait huit morts et au moins 26 blessés au Pérou et en Équateur, selon un dernier bilan, et semé la panique à Lima où de nombreux habitants se sont rués dans la rue en pleine nuit, en pyjama et sous la pluie. Le tremblement de terre s'est produit à 2h41 locale (9h41 heure française) à environ 70 kilomètres au sud-est de Lagunas, une ville de 12.000 habitants dans le nord du Pérou. Sa magnitude a été évaluée à 8 par l'Institut géophysique du Pérou (IGP) et par son homologue américain USGS.

"On nous signale la mort d'une personne à cause de la chute d'un rocher sur son logement" dans le district du Huarango, dans le nord du Pérou, a déclaré le coordinateur de la Défense civile Ricardo Seijas à la radio RPP. Le séisme a par ailleurs fait onze blessés et démoli 53 logements et cinq écoles, a-t-il précisé. Quinze autres blessés ont été recensés par les autorités en Équateur voisin.

Un concert interrompu, des milliers de personnes paniquées

Dans les régions les plus touchées, des milliers d'habitants sont sortis précipitamment de chez eux. Dans la ville de La Rioja, un concert d'un chanteur populaire auquel assistaient un millier de personnes a été brusquement interrompu. Une vidéo publiée sur Instagram par le chanteur, Ezio Oliva, montre le public hurlant de terreur et se ruant de façon désordonnée vers la sortie, sans écouter les appels au calme lancés par le musicien. "Je viens de vivre une des plus grandes peurs de ma vie", a commenté Ezio Oliva.

Une autre vidéo devenue virale montre le chef du commissariat de Yurimaguas ordonnant à ses subordonnés d'ouvrir les cellules de garde à vue et d'emmener les prisonniers à l'extérieur : "C'est violent ! Je vous ordonne d'ouvrir les cellules ! Aidez les détenus, prenez-en un chacun, bordel !"

Une onde de choc qui s'est largement répandue

La profondeur du séisme a été estimée à 110 kilomètres par l'USGS et à 141 kilomètres par l'institut péruvien. En général, plus la profondeur du séisme est importante, moins l'impact est fort à la surface mais l'onde se propage dans ce cas plus largement, ce qui explique qu'il ait été ressenti en Équateur, en Colombie et au Venezuela. La secousse, qui a duré 127 secondes, a fait sortir de chez eux, au petit matin et sous la pluie, les habitants de la capitale Lima.

Le président équatorien Lenin Moreno, qui se trouvait à Lima pour une réunion de la Communauté andine dimanche, a écrit sur Twitter que des coupures de courant avaient eu lieu à Yantzaza, tandis que le séisme a aussi été ressenti dans l'agglomération de Guayaquil, sur l'océan Pacifique. Au Pérou, le président Martin Vizcarra a déclaré à la presse avoir été informé d'habitations effondrées, de routes bloquées et d'un pont détruit.

Les tremblements de terre sont fréquents au Pérou, de même qu'en Équateur et au Chili voisins. Le 15 août 2017, un séisme de magnitude 7,9 dans la région d'Ica, à 325 km au sud de Lima, avait fait plus de 500 morts.