Un village suisse coupé du monde suite à une avalanche

, modifié à
  • A
  • A
Un très fort danger d'avalanche prévaut dans certaines régions des Alpes suisses.
Un très fort danger d'avalanche prévaut dans certaines régions des Alpes suisses. © GAIZKA IROZ / AFP
Partagez sur :
La commune de Disentis, dans l'est de la Suisse, ne pouvait plus être atteinte ni par le train ni par la route, lundi, suite à une coulée de neige.

Le village de Disentis, dans l'est de la Suisse, était coupé du monde lundi suite à une coulée de neige qui a interrompu le trafic ferroviaire et rendu les routes impraticables. "La commune ne peut plus être atteinte ni par le train ni par la route", a expliqué à l'AFP Robert Cajacob, président de cette commune de 2.200 habitants, qui accueille actuellement aussi "plusieurs centaines de touristes". Il a espéré que la situation évoluerait d'ici mardi.

D'autres tronçons affectés. Après les importantes chutes de neige de ces derniers jours, d'autres tronçons ferroviaires ont été coupés dans l'est de la Suisse en raison des risques élevés d'avalanche, ont indiqué les chemins de fer suisses (CFF). Les trains circulant jusqu'à la station huppée de Davos, qui doit accueillir la semaine prochaine le Forum économique mondial, ont été supprimés pour une durée indéterminée, selon les CFF. Des bus de remplacement circulent toutefois.

Des avalanches "exceptionnelles" encore attendues. Depuis samedi soir, il est tombé de 60 à 90 cm de neige fraîche sur une partie du massif alpin, selon MétéoSuisse, qui attend encore 30 à 50 cm de neige sur la partie centrale et orientale des versants nord des Alpes d'ici mardi matin. Un très fort danger d'avalanche prévaut dans certaines régions des Alpes suisses, a averti lundi l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) qui s'attend à des avalanches "exceptionnelles" et a porté le risque au plus haut niveau (5 pour "très fort") dans plusieurs régions de Suisse. Pour une grande superficie, ce degré a été atteint pour la dernière fois en janvier 2018 et auparavant pendant l'hiver 1999.

Dans le nord-est du pays, il était déjà tombé des quantités exceptionnelles de neige au cours des deux dernières semaines. Les hauteurs de neige y atteignent souvent une fois et demie à deux fois la quantité habituelle en cette période de l'année, selon le SLF.