Un accord sur le Brexit plus probable en novembre ou décembre, selon le Premier ministre irlandais

, modifié à
  • A
  • A
Le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a estimé lundi que "novembre ou décembre étaient les meilleures opportunités pour un accord".
Le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a estimé lundi que "novembre ou décembre étaient les meilleures opportunités pour un accord". © JOHN THYS / AFP
Partagez sur :
Le Premier ministre irlandais a estimé lundi que l'accord sur le Brexit serait conclu plutôt en novembre ou en décembre qu'à la fin de cette semaine de négociations. 

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a estimé lundi s'attendre à un accord sur le Brexit plutôt en novembre ou décembre, devant des journalistes à Dublin. "Nous sommes à un moment sensible", a déclaré le dirigeant. "Je sais que certaines personnes sont optimistes quant à un accord sur la sortie cette semaine. Je dois dire que j'ai toujours pensé que c'était improbable et que novembre ou décembre étaient les meilleures opportunités pour un accord", a-t-il ajouté.

Les discussions entre le Royaume-Uni et l'UE dans l'impasse. Ces propos interviennent alors que des négociations entre le Royaume-Uni et l'UE ont échoué ce week-end, à deux jours du début mercredi d'un sommet européen à Bruxelles. Les discussions achoppent toujours sur la question de la frontière entre l'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord.

"Nous sommes toujours ouverts au compromis, en tant qu'Union européenne bien sûr nous le sommes, mais il y a des fondamentaux sur lesquels un compromis n'est pas possible", a souligné le dirigeant irlandais. Il demande en particulier au Royaume-Uni de faire en sorte qu'"aucune frontière dure ne sera mise en place sur l'île d'Irlande", quel que soit le scénario du Brexit.