Trump se dit prêt à envisager le port d'arme pour les enseignants

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En réponse à la fusillade de Parkland, Donald Trump a suggéré mercredi d'armer certains enseignants dans les écoles pour protéger les élèves. 

Le président américain Donald Trump s'est dit prêt mercredi à envisager d'armer certains enseignants dans les écoles, pour protéger les élèves en cas d'attaque semblable à celle qui a fait 17 morts la semaine dernière dans un lycée de Floride. Les professeurs concernés porteraient leur arme de façon dissimulée et suivraient une formation spéciale préalable, a précisé le président, sans annoncer de décision tranchée sur cette question éminemment controversée. "Evidemment, cela s'appliquerait uniquement aux enseignants savant manier une arme", a-t-il concédé.

Trump promet aux rescapés de Floride des mesures "fortes". Donald Trump a par ailleurs promis mercredi de prendre des mesures "fortes" de vérification des antécédents criminels et mentaux des acheteurs d'armes, en recevant à la Maison-Blanche des rescapés de la fusillade de Parkland. "Nous allons y aller très fort sur les vérifications d'antécédents", a déclaré le président américain. De son côté, une jeune élève du lycée de Parkland, Julia Cordover, lui a demandé de "prendre les bonnes décisions" pour qu'une telle tragédie ne se reproduise pas, alors que Donald Trump se pliait à une séance d'écoute des familles de victimes.