Russie : l'opposant Alexeï Navalny a été empoisonné, selon son avocate

, modifié à
  • A
  • A
L'opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné, selon son avocate.
L'opposant russe Alexeï Navalny a été empoisonné, selon son avocate. © Frederick FLORIN / AFP
Partagez sur :
Arrêté mercredi à Moscou, Alexeï Navalny a été transporté à l'hôpital dimanche avant de revenir en cellule. Pour son avocate, il ne fait aucun doute qu'il a subi un empoisonnement.

Sa médecin l'avait fortement sous-entendu lundi matin, son avocate l'a confirmé dans la journée. Alexeï Navalny, l'un des principaux opposants russes, a été "empoisonné", selon son conseil Olga Mikhaïlova. "C'est véritablement un empoisonnement, par une matière chimique inconnue", a-t-elle déclaré aux journalistes devant l'hôpital où il avait été admis. "Laquelle, où cela a-t-il eu lieu, qu'est-ce que c'est ? Personne ne peut le dire. Cela n'a pas encore été déterminé."

Renvoyé en prison avant d'être rétabli

Arrêté mercredi à Moscou et condamné à 30 jours de prison pour des infractions "aux règles des manifestations", Alexeï Navalny avait été transporté à l'hôpital dimanche en raison, officiellement, d'une "grave réaction allergique". Il souffrait notamment d'un gonflement des paupières et présentait de multiples abcès sur le cou, le dos, le torse et les coudes, a expliqué Anastassia Vassilieva, son médecin personnel, dans un message diffusé sur Facebook. Déjà, elle sous-entendait l'improbabilité du diagnostic d'une allergie. "Nous ne pouvons pas exclure que sa peau ait subi un impact toxique et été endommagée par une substance chimique inconnue via une personne tierce", avait-elle affirmé.

Lundi, la médecin a indiqué qu'Alexeï Navalny avait été renvoyé en prison, alors qu'il n'est "pas totalement rétabli". "Alexeï va mieux, mais j'ai bien peur qu'aucune tentative de savoir ce qu'est cette substance ne soit entreprise", a-t-elle ajouté, se disant "étonnée" qu'il ait été renvoyé en prison. "Le laisser retourner à l'endroit où il a reçu une dose de produit chimique inconnu sans que les (conclusions des) analyses soient connues, ce n'est pas bien et pas professionnel." Me Olga Mikhaïlova a précisé que les yeux d'Alexeï Navalny avaient le plus souffert et qu'une demande de libération pour raisons de santé serait déposée.