Remise en liberté du journaliste germano-turc Deniz Yücel détenu en Turquie

, modifié à
  • A
  • A
Yücel Deniz 1280
Jeudi, la chancelière Angela Merkel a fait pression sur son homologue turc pour que Deniz Yücel soit remis en liberté. © KARLHEINZ SCHINDLER / DPA / AFP
Partagez sur :

Le correspondant germano-turc du journal allemand "Die Welt" était emprisonné depuis un an pour "terrorisme".

Un journaliste germano-turc emprisonné pour "terrorisme" depuis un an en Turquie  et dont le sort empoisonnait les relations entre les deux pays, Deniz Yücel, a été remis en liberté vendredi, a annoncé le gouvernement allemand.

"Soulagés et contents". "Nous pouvons confirmer que M. Deniz Yücel a été remis en liberté, nous sommes soulagés et contents", a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Rainer Breul, lors d'un point de presse à Berlin. Il a précisé que le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, "s'est beaucoup investi dans les derniers jours et les dernières heures pour contribuer à une solution" en liaison avec son homologue turc, a ajouté le porte-parole.

"Enfin !" Il confirmait des informations données par l'employeur du journaliste, le quotidien allemand Die Welt, pour lequel Deniz Yücel travaillait comme correspondant en Turquie avant son arrestation pour soupçons de "terrorisme". "Enfin ! le correspondant de Die Welt, en prison depuis plus d'un an, est libre", a indiqué le journal sur son site internet.

Pression de Merkel. La veille, la chancelière Angela Merkel avait fait pression sur son homologue turc à Berlin pour une telle remise en liberté, prévenant que les relations bilatérales ne pourraient s'améliorer sans avancée sur ce dossier.