Référendum : le président catalan dénonce la "violence injustifiée" de l'État espagnol

  • A
  • A
Carles Puigdemont crédit : LLUIS GENE / AFP - 1280
Le président indépendantiste de Catalogne, Carles Puigdemont, dénonce les violences policières à l'encontre des votants © LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

Carles Puigdemont, président de l'exécutif catalan, a dénoncé dimanche un "usage injustifié de la violence, irrationnel et irresponsable de la part de l'État espagnol" contre les manifestants catalans.

Le président de l'exécutif catalan Carles Puigdemont a dénoncé dimanche la "violence injustifiée" dont a fait usage la police nationale à Barcelone pour disperser des manifestants qui voulaient voter dans un référendum interdit par l'État.

Violences contre pacifisme. "L'usage injustifié de la violence, irrationnel et irresponsable, de la part de l'État espagnol, n'arrête pas la volonté des Catalans", a-t-il déclaré à des journalistes en évoquant "coups de matraque, balles en caoutchouc et agressions indiscriminées" contre des personnes qui manifestaient "pacifiquement".