"N'oubliez pas de sourire", dit le pape aux agents de poste

  • A
  • A
Le pape entend ainsi maintenir un "pont" entre les facteurs et les personnes isolées.
Le pape entend ainsi maintenir un "pont" entre les facteurs et les personnes isolées. © GUILLERMO MUNOZ / AFP
Partagez sur :
Le souverain pontife a conseillé samedi aux employés de la Poste italienne de garder le sourire, afin de maintenir un "pont" avec les personnes isolées. 

"N'oubliez pas de sourire", a lancé le pape François lors d'une audience samedi avec des employés des postes italiennes, en leur rappelant qu'ils étaient souvent les rares contacts de personnes isolées.

Une culture "d'écoute". "La petite vieille qui vient et qui est un peu sourde, tu lui expliques mais elle n'entend pas... Fais-lui un sourire plutôt que de dire 'pfiuuu'", a ainsi expliqué le pontife argentin, en appelant à une culture d'"écoute, de disponibilité et de respect" dans les 13.000 bureaux de poste italiens. "Le sourire est toujours un pont, mais il est le pont de ceux qui ont de la grandeur d'âme, parce qu'il va d'un cœur à un autre. N'oubliez pas de sourire ! Un sourire est contagieux et la paix qu'il sème ne manque jamais de porter des fruits", a insisté François.

"Principe de l'universalité des services". Le pape s'est aussi adressé plus particulièrement aux dirigeants de l'entreprise, partiellement privatisée en 2015. "Dans le difficile équilibre entre maîtrise des coûts et compétitivité, prenez toujours soin que l'attention aux comptes ne se fasse au détriment de la qualité du travail ni ne compromette le principe de l'universalité de l'offre des services" via un réseau accessible à tous, a-t-il déclaré. Avec un peu plus de 140.000 employés, le groupe Poste Italiane a vu fondre la demande de services postaux mais reste rentable grâce à ses activités d'assurances et de services financiers, qui représentent plus de 85% de son chiffre d'affaires.