Brexit : les députés britanniques votent contre tous les scénarios alternatifs

, modifié à
  • A
  • A
La Première ministre britannique a annoncé mercredi qu'elle quitterait ses fonctions si son accord de Brexit était adopté.
La Première ministre britannique a annoncé mercredi qu'elle quitterait ses fonctions si son accord de Brexit était adopté. © Jessica TAYLOR / UK PARLIAMENT / AFP
Partagez sur :
Les membres de la Chambre des Communes ont rejeté mercredi les huit solutions alternatives à l'accord de divorce qu'ils avaient eux-mêmes proposées.

Les députés britanniques ont voté mercredi soir contre les huit options destinées à trouver une solution alternative à l'accord de retrait de l'Union européenne négocié par la Première ministre Theresa May et déjà rejeté à deux reprises par le Parlement.

Des votes indicatifs

Parmi ces scénarios, qu'ils ont eux-mêmes proposés, figuraient une sortie sans accord, une union douanière avec l'Union européenne ou encore une renonciation au Brexit dans le cas où aucun accord n'était approuvé par les députés.

Ces votes indicatifs ne sont toutefois pas contraignants pour le gouvernement et Theresa May a déjà signifié qu'elle s'opposerait au choix des députés s'il venait contredire les engagements de son Parti conservateur en faveur d'une sortie du marché unique et de l'union douanière européenne.

Les options encore sur la table

La Première ministre britannique avait annoncé plus tôt qu'elle quitterait ses fonctions si son accord de Brexit était adopté, cédant aux appels de nombreux députés, y compris dans son camp, qui conditionnaient leur soutien au texte à son départ.

Les 27 dirigeants européens avaient présenté à Theresa May une alternative : soit l'accord est adopté et le report sera de courte durée, jusqu'au 22 mai ; soit l'accord est rejeté, et Londres aura jusqu'au 12 avril pour présenter une alternative et demander un nouveau report, qui impliquerait la tenue d'élections européennes dans le pays fin mai. Sinon, ce sera une sortie sans accord.