Le meurtre de Khashoggi était "prémédité", selon le procureur général d'Arabie saoudite

, modifié à
  • A
  • A
Jamal Khashoggi, journaliste et opposant saoudien, a été tué le 2 octobre dans l'enceinte du consulat saoudien à Istanbul.
Jamal Khashoggi, journaliste et opposant saoudien, a été tué le 2 octobre dans l'enceinte du consulat saoudien à Istanbul. © MOHAMMED AL-SHAIKH / AFP
Partagez sur :
Les suspects accusés du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ont commis un acte "prémédité", a déclaré jeudi le procureur général d'Arabie saoudite. 

Le procureur général d'Arabie saoudite a déclaré jeudi que, sur la base d'informations fournies par la Turquie, les suspects accusés du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi avaient commis un acte "prémédité", selon une déclaration officielle publiée à Riyad. Les enquêtes se poursuivent, a ajouté le procureur. Jamal Khashoggi, journaliste et opposant saoudien, a été tué le 2 octobre dans l'enceinte du consulat saoudien à Istanbul. Selon des responsables turcs, Khashoggi a été tué par une équipe d'agents venus de Riyad.

18 suspects arrêtés. Au total, 18 suspects, tous Saoudiens, ont été arrêtés en Arabie saoudite et plusieurs responsables des services de renseignement ont été limogés. Peu après l'annonce du procureur, des médias d'Etat saoudiens ont indiqué que le prince héritier Mohammed ben Salmane avait présidé jeudi la première réunion d'une commission chargée de restructurer les services de renseignement.

Un meurtre planifié selon Erdogan. Mercredi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan avait indiqué que le meurtre du journaliste avait été "planifié" des jours à l'avance et que le système de vidéosurveillance du consulat saoudien avait été désactivé. Il avait par ailleurs appelé à punir toutes les personnes impliquées dans ce meurtre "sauvage".